Vote au top-site, sauve un poney !
Aide

Vous trouverez ci-dessous une collection de liens qui vous seront utiles tout au long de votre expérience de jeu parmi nous !
  1. Boutique du forum
  2. Archiver un sujet
  3. Pimenter les RPs
  4. Lancer un dé [Règles]
  5. Demandes administratives [Général]


Vous êtes nouveau ? N'hésitez pas à consulter notre "Guide de Survie" dont vous retrouverez le lien sur l'index ou à contacter un admin en cas de problème !
Placer votre recherche sur la PA
Newsletter #33 : Novembre 2018
Animation trimestrielle #1 Once upon a time !
Recherche de RP Consultez les demandes de RP

Intrigue #5 Recensement !
De nombreux postes vacants de l'armée sont encore disponibles. N'hésitez pas à venir jeter un coup d’œil par ici !
Scénarios du mois (+60pts) | Groupes dans le besoin
(Intrigue #5) What lies ahead - Chapitre I : New rulers, new rules > A lire ici

In Your Flesh :: Michigan State :: Fort Hope

 Si deve suonare tutto pezzo delicatissimamente e senza sordino

avatar
Messages : 129
Points : 557
Date d'inscription : 27/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Si deve suonare tutto pezzo delicatissimamente e senza sordino   Ven 19 Oct 2018 - 13:41




« Bonjour monsieur le militaire! Comment ça va ? Vous voulez un peu de tisa… Eh ! Revenez ! J’veux reconquérir ma popularité ! » Je regarde le treillis sur patte s’éloigner après avoir largement montré son agacement à ce que je lui adresse la parole. Il faut dire que me pencher par ma fenêtre en peignoir, avec une tasse d’infusion de racine dans les mains, ça a doit être super-méchant ! A moins que ma réputation ne fasse que de continuer à se ternir. Je soupire et porte mon mug aux lèvres en grimaçant. Il faut se rendre à l’évidence : personne ne sait m’apprécier, car ils ne connaissent pas les bonnes choses. Hormis Will et cette délicieuse Maddie, je n’ai vraiment pas grand monde sur qui compter, par ici.


Je me détourne de ma fenêtre, bien décidé à ignorer cette mijaurée qui ne donne que sur des voisins on ne peut plus détestable. Je tente de m’intéresser à eux, d’être accueillant, sympathique et chaleureux, et je suis trop… Détestable selon eux. Mince ! Comment faisais-je avant ? Mon Penthouse était le repère de la jet set ! J’y étais acclamé en véritable sauveur du samedi soir ! Coke, champagne et autre divertissement à base de sexualité débridée y était fourni ! Supplément préservatif, en prime ! Je suis simplement devenu le type à éviter…

La seule chose qui peut me remonter le moral : pianoter. Et Dieu merci, il n’y a plus personne pour m’empêcher de jouer et de chanter. La raison ? La musique leur manque sans doute ? Je leur fous la trouille ? Je troque mon peignoir pour un de mes fameux costumes tant contesté tant par ma manie de vouloir ne porter que ça, que par le fait que je fasse tous les efforts du monde pour les garder propres et bien repassés. Pas de lavages en machines, c’est le secret. Et un repassage intensif. Oh pas besoin de fer ! J’accroche mon costume à un cintre et à l’aide de vapeur issu directement de bouilloire ça fait tout le travail ! Ding dong ! Les fainéants comme moi ont de meilleurs techniques repassage ! Allô ! Vous en perdez votre latin, hein ?! Survivants de l’extrême de pacotille ! Ils ne prennent même pas soin de leurs chevelures ! Sans rire, le pou est une réelle menace !

J’accroche mes boutons de manchettes et m’assieds face à mon piano. Sonate en do dièse mineur. Je me permets même une citation de l’auteur : « Si deve suonare tutto pezzo delicatissimamente e senza sordino » autrement dit : vous devez tout jouer doucement et sans sourdine. Mes doigts effleurent le clavier et déjà les premières mesures de cette sonate au clair de lune résonne. Un chef d’œuvre de Beethoven ! Mangez ça, Fort Hopien ! J’ai laissé mes fenêtres ouvertes exprès pour que vous m’aimiez un tant soit peu !
avatar
Messages : 393
Points : 1360
Date d'inscription : 30/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Si deve suonare tutto pezzo delicatissimamente e senza sordino   Ven 19 Oct 2018 - 15:32
    Aujourd'hui, Alex s'était proposée pour garder la petite dernière de Logan. Pourtant, tout ne se passait pas comme prévu. "Chuut Mila, tout va bien... " Dans ses bras, le petit bébé continuait de s'époumoner. Alex avait pourtant fait tout ce qu'il fallait. La fillette avait bu son biberon de lait, avait fait son rot et la jeune femme lui avait changé la couche. Mila avait déjà fait sa sieste et n'était donc pas fatiguée. Elle ne comprenait donc pas pourquoi la fillette continuait de pleurer ainsi. Des coliques ? La jeune femme tenta de lui masser le ventre, sans succès. De la tristesse ? Elle doutait qu'un bébé puisse ressentir quelque chose d'aussi fort. Elle ne s'y connaissait pas suffisamment en bébés pour ça. Oui, Alex avait été mère, mais elle n'avait pas été très présente pour son fils, pas suffisamment pour connaître les besoins affectifs d'un nouveau-né en tout cas. Après avoir vérifié que personne ne pouvait l'entendre, il ne faudrait pas qu'elle soit surprise en flagrant délit de cirage de pompe, Alex finit par plonger son regard dans celui de la fillette en lui disant d'une voix douce et sincère : "Ecoute-moi bien petite fille. Je sais que ce n'est pas facile pour toi depuis ta naissance. Ta maman est morte et ton papa n'est pas très présent. Mais tu sais, il t'aime lui aussi, il a juste besoin d'un peu de temps... ça viendra tu verras, ton papa est un très bon papa" Le bébé s'arrêta de pleurer un instant puis reprit de plus belle. Bon, ce n'était pas la solution. En désespoir de cause, Alex sortit de la maison pour faire un tour. Elle enveloppa la fillette dans une couverture pour qu'elle ne prenne pas froid et se mit à marcher dans la rue. Les pleures de la fillette se faisait entendre à des kilomètres à la ronde. Heureusement qu'aucun rôdeur ne pouvait l'entendre sinon, ils en auraient eu des centaines à leur porte.

    La jeune femme entendit la musique d'un piano. Elle venait de la maison de Lazare, située au bout de la rue. A force de la bercer, la petite fille sembla se calmer, jusqu'à s'arrêter totalement de pleurer lorsqu'elle arriva à hauteur de la maison, là où la mélodie du piano était la plus forte. Alex laissa échapper un petit soupir, pas mécontente que Mila se calme un peu. Elle fit alors demi-tour et s'éloigna pour rentrer à la maison. Ce fut à ce moment-là que Mila s'agita de nouveau et se remit à pleurer. Alex fronça les sourcils et commença à comprendre. Elle refit quelques pas en arrière jusqu'à ce que la mélodie du piano soit de nouveau entendue distinctement. Mila s'arrêta de nouveau et se mit même à gazouiller. La jeune femme leva les yeux au ciel en disant d'un air faussement exaspéré : "Là, tu n'es vraiment pas cool Mila." Alex se mit donc à faire les 100 pas devant la maison de Lazare d'où sortait la mélodie du piano. S'il y avait bien une maison devant laquelle elle aurait souhaité ne pas s'arrêter c'était bien celle de Lazare. Ce n'était pas qu'elle ne l'aimait pas, mais il pouvait se montrer un peu lourd. Elle le trouvait un peu bizarre, à l'opposé des gens qu'elle fréquentait habituellement. Alex ne le connaissait pas réellement mais il ne l'attirait pas plus que ça. Elle le mettait dans la catégorie des personnes étranges qui avaient survécus on ne sait pas comment. Avec ses costumes toujours bien repassés, il semblait sorti de nul part, complètement décalé par rapport au monde dans lequel ils vivaient.

_________________
Hunt or be hunted..
avatar
Messages : 129
Points : 557
Date d'inscription : 27/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Si deve suonare tutto pezzo delicatissimamente e senza sordino   Ven 19 Oct 2018 - 19:06


Je me laisse aller à ma mélodie, oubliant jusqu’à ma propre nature, ma propre histoire, mon propre vécu. Encore mieux qu’une soirée picole, lorsque les shooters sont placés entre les seins d’une bimbo siliconée. Je suis envouté, fermant les yeux, jusqu’à ce que je ressente une présence. Enfin… Une qui n’est pas canine, et entrain de se faire les crocs sur une de mes pantoufles. Je rouvre les yeux et sursaute en voyant une silhouette féminine, faisant les cent pas devant. Je me suis arrêté de jouer aussitôt, ayant plein de questions à poser, et toutes étant des déclinaisons de « Mais tu fais quoi là ?! » comme si j’allais chasser un mendiant de devant ma porte. Au lieu de ça, un pleur strident émane de ses bras et me font encore plus sursautés, me faisant même lâcher un cri digne de Carrie le jour de son bal de fin d’année. « Mon dieu! Mais quel genre de monstre fait ça ?! » Je me lève et m’approche de la fenêtre pour mieux observer la « chose » dans ses bras. J’ajoute avant que Alex ne puisse répondre « Je me doute que c’est un bébé, mais… Qui en fait encore de nos jours ?! Le pauvre ne saura même pas ce que c’est que d’emmener une fille dans un cinéma en pleine air pour essayer de lui faire perdre sa virginité ! Pire encore ! Si c’est une fille, elle ne pourra même pas profiter des bienfaits de l’IVG ! »

Mon regard horrifié -cela va sans dire- se relève et observe Alex. Et ce truc n’arrête pas de crier tant est plus « Mais fais quelque chose ! On va encore m’accuser de faire du tapage nocturne en pleine journée ! Je vais encore devoir faire boire Logan pour ne pas me faire virer ! » Et voici que ma très chère Elfie s’excite et aboie tant est plus. Je place mes mains sur mes oreilles me surprenant à envier ce silence que l’on a à l’extérieur. Fichtre… Avec tout le tas de morts-vivants, je me ferais plus de mal que de bien ! « Comment ça s’arrête? Y’a bien un truc à faire, j’en sais rien? Dame nature a forcément dû mettre un protocole pour arrêter ce genre de cri ? Y’a du popo dans la coucouche ? Faut lui donner du lait ? Désolé, je n’en ai pas, j’évite ce genre de produit, c’est très mauvais pour ma constitution osseuse… J’ai de la tisane de racine, ça suffit ? »


avatar
Messages : 393
Points : 1360
Date d'inscription : 30/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Si deve suonare tutto pezzo delicatissimamente e senza sordino   Sam 20 Oct 2018 - 16:11
    Alex tenta plusieurs fois de s'éloigner de la maison de Lazare mais le résultat était toujours le même. Mila se remettait à s'agiter dès qu'elle n'entendait plus distinctement la mélodie du piano. Alex se retrouva donc coincée en faisant les 100 pas devant la maison du pianiste, croisant les doigts pour que le bébé parvienne à s'endormir avant que Lazare ne découvre sa présence. Pourtant, ça arriva bien plus tôt qu'elle ne l'aurait voulu et Lazare arrêta de jouer du piano si tôt qu'il découvrit qu'Alex et le bébé étaient là. Mila se remit aussitôt à hurler. Lazare s'approcha et s'emballa dès qu'il s'aperçut qu'elle tenait un bébé. Alex écouta le monologue de Lazare en levant les yeux au ciel. Il n'avait décidément pas changer et restait un phénomène. "C'est bon tu as fini ?" finit-elle par lui répondre d'un ton un peu exaspéré. Elle continua sur la même lancée : "Calme-toi Lazare, Logan ne te dira rien puisque c'est sa gosse. Tu n'étais pas au courant pour la grossesse et le bébé ? " Lazare devait bien avoir entendu parler du fait que Logan avait perdu son épouse il y a un peu plus d'un mois maintenant ? non ?

    Lazare continua en lui demandant pourquoi elle pleurait, si elle avait mangé tout ça tout ça. Alex prit alors une voix faussement fâchée pour lui répondre : "Mila a mangé, je lui ai changé sa couche et elle a dormi. Je ne sais pas pourquoi elle pleure, mais ce qui est sure c'est que ta musique semble la calmer, alors remets-toi immédiatement à jouer si tu veux qu'elle s'arrête de pleurer ! Je ne bougerais pas de là ! Je te préviens ! " Elle se campa devant lui, l'air aussi déterminé qu'elle le put. Le petit bébé s'égosillait dans les bras malgré les bercements que faisaient Alex. Oui, la jeune femme avait mal de voir la petite fille se mettre dans de tels états sans rien pouvoir faire pour la soulager. Elle se promit d'aller toucher un mot à Logan sitôt qu'elle rentrerait, il devait s'occuper de sa fille ! Elle en avait besoin ! Mais pour le moment, le plus urgent était de calmer Mila.

    Levant la voix pour couvrir la voix du bébé, Alex le relança : "Lazare ! Va jouer du piano !" Sans demander son autorisation, Alex poussa la porte et rentra dans la maison, elle se campa devant l'instrument de piano et du regard l'invita d'un air autoritaire à se remettre à jouer. En fait, Lazare n'avait pas vraiment le choix, soit il subissait les pleurs du bébé, soit il se remettait à jouer mais Alex n'avait aucune intention de quitter sa maison et de le laisser tranquille. Elle avait trouvé un moyen pour calmer le bébé et il allait jouer toute la soirée s'il le fallait ! Croisons les doigts pour que la petite fille finisse par s'endormir dans les bras d'Alex, bercée par la douce mélodie du piano !

_________________
Hunt or be hunted..
avatar
Messages : 129
Points : 557
Date d'inscription : 27/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Si deve suonare tutto pezzo delicatissimamente e senza sordino   Jeu 25 Oct 2018 - 16:41


Merdouille et double-crème ! La fille du grand-chef et de la rouquine qui n’a pas survécu à tout ça. Dans le genre « je viens de manquer de respect à ma hiérarchie », je risque gros. Je me tétanise un instant dé qu’elle m’a dit ça. « Si, bien sûr que si. Mais j’aurai pensé qu’elle ne se promènerait pas dans Fort Hope sans autre escorte que toi. Non pas que tu ne fasses pas l’affaire, Alex. Mais pour la défense, avec les mains prises… » Et voici que mon chien se met à aboyer. Je tente tout pour m’échapper de ce capharnaüm : mettre mes mains devant mes oreilles et penser fortement à une musique des Gloria Gaynor. Rien à faire. Il faut traîter le problème à la base : pourquoi ce truc pleure ?

Sauf que toutes mes théories s’effondrent, emportées par les jolies lèvres pulpeuses de la brune au regard si larmoyant qu’on a envie de la serrer contre soit pour la réconforter. Sans rire… Pourquoi il y a un bébé entre nous ?! Je suis presque sûr qu’à la base, elle est venu pour un rapprochement de type sous-couettal. Sauf qu’elle me jette un compliment ! La musique semble calmer l’enfant. Oh ? J’ai ce pouvoir ? Mince… C’est vrai qu’à la base, ma musique devait plutôt éveiller autre chose chez les femmes qu’endormir leurs mômes, mais au moins, je ne suis pas complétement inutile. « Alors rentre! Je ne suis pas altruiste, mais si ce truc reste dehors encore plus longtemps, on va attirer tous les morts de Détroit ! »

On est d’accord sur ce point, je dois jouer du piano. Je referme la fenêtre. J’attrape le collier d’Ellie et l’enferme rapidement dans la cuisine, laissant Alexandra s’installer. Je reviens en toute vitesse dans le salon, pressé par les hurlements du bébé et me remets à jouer. Ce coup-ci, j’opte pour You are my sunshine au piano. Dans la panique, je manque d’originalité. Tout en jouant je me tourne vers Alex, appréciant le calme qui arrive doucement. Quel soulagement. Je me permets de chuchoter tout en jouant « Alors tu es préposée aux couches culottes ? Comment ça se passe ? »


avatar
Messages : 393
Points : 1360
Date d'inscription : 30/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Si deve suonare tutto pezzo delicatissimamente e senza sordino   Mar 30 Oct 2018 - 14:54
"Je doute que Mila ait besoin d'une escorte..." lui répondit Alex. Certes, Logan n'avait pas que des amis et un éventuel ennemi pouvait s'en prendre à ses enfants, mais dans l'enceinte de Fort Hope, les risques étaient minimes. Ici, la plupart, voir tout le monde respectait leur chef et les militaires se chargeaient maintenant de maintenir l'ordre. Ils effectuaient des rondes, armés jusqu'aux dents ce qui dissuadait quiconque voulait tenter une quelconque tentative de rébellion ou d'acte suicidaire... Aussi, les enfants de Logan ne risquaient quasiment rien. La jeune femme haussa les épaules. Et puis de toute manière, elle ne sortait jamais sans son arme, au cas où. Elle se sentait plus en sécurité avec, mieux protégée. On n'est jamais mieux servi que par soi-même non ? Elle avait toujours des doutes quant-aux bonnes intentions des militaires, aussi, tant qu'ils les autorisaient encore à garder leurs armes, elle en profitait...

Mila pleurait dans ses bras et la jeune femme jeta un regard noir à Lazare, lui ordonnant en silence de se remettre tout de suite à jouer au piano. Ce dernier l'invita à rentrer. Elle le suivit chez lui et s'installa sur le canapé. Le petit bébé continuait de se contorsionner dans ses bras, refusant de se calmer malgré les bercements d'Alex. Dès que Lazare se remit à jouer, Mila se calma. La jeune femme laissa échapper un petit soupire. Cette situation était un comble mais elle se ferait un plaisir de dire à Logan que sa fille appréciait tout particulièrement les mélodies au piano de Lazare... Pendant qu'il jouait, il lui demanda comment ça se faisait que Alex soit préposée aux couches culottes. Elle haussa les épaules. "Je rends service c'est tout. Logan a besoin d'un petit coup de main avec les filles, je l'aide, c'est normal. Et toi, tu passes tes journées à jouer au piano ?" Alex ne s'étendit pas sur l'état de son ami qui commençait à l'inquiéter, et pas seulement parce qu'il ne voulait pas s'occuper sa petite dernière. Elle l'avait rarement vu aussi éteint, aussi triste et espérait vraiment que cet état soit passagé.

Après quelques minutes à écouter Lazare jouer du piano, Mila s'endormit enfin. De temps en temps un petit hoquet venait troubler son sommeil. Pour autant, Alex n'osa pas bouger ni la poser, elle ne tenait pas à ce que le petit bébé reprenne ses longs sanglots, quelques minutes de calme n'était pas du luxe. "Surtout ne t'arrête pas de jouer, elle risque de se réveiller." La jeune femme s'attarda quelques secondes sur la musique que jouait Lazare. C'est vrai qu'il était doué mais pour autant, elle se garda bien de le lui dire, le connaissant assez pour savoir qu'il valait mieux éviter de lui dire des compliments au risque qu'il ne se prenne la grosse tête.

_________________
Hunt or be hunted..
avatar
Messages : 129
Points : 557
Date d'inscription : 27/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Si deve suonare tutto pezzo delicatissimamente e senza sordino   Lun 5 Nov 2018 - 23:43


La jeune femme m’informe qu’elle aide simplement Logan. On n’aide jamais simplement. En tout cas pas moi… Je passe des accords, certes, mais jamais sans contrepartie. D’ailleurs, le fait qu’elle s’installe dans mon salon pour bercer cette enfant, elle l’ignore encore, mais elle vient de rentrer dans ma liste des gens qui me doivent un service. J’aurai peut-être dû lui en parler ? Non, pas la peine… On verra bien si elle accepte un rencard avec moi ! La douce Maddie étant prise par ce geek pakistanais, je doute que notre idylle ne voit le jour. Et puis… Qui dit sécurité dit vie de volage activée ! Elle me demande à quoi je passe mes journées. J’arque un sourcil et soupire avant de répondre « Etant donné que j’ai toujours eu la main verte avec les ficus et autre banzai dans mon penthouse… Pour information, je les entretenais moi-même… Et bien je passe le plus clair de mon temps à aider au jardin. C’est d’un exotisme ! Et lorsque l’on n’a pas besoin de moi, je m’occupe de la radio. Parfois, je donne même des cours de musiques… ça pourrait t’être utile, non ? Ce serait avec plaisir… »

Mes doigts se baladant sur le piano, je reprends après une légère pause « Et vu mon charisme indéniable, j’ai été approché par le responsable de ces gueux en treillis. Ils veulent que je devienne leur crieur public, ou un truc du genre… Bientôt, c’est moi qui animerais la météo ! » Un large sourire fend mes lèvres et je la regarde sans quitter le piano des mains.

Mais peu à peu mon angoisse reprend : est-ce-que je dois annoncer que la musique est presque terminée ? Surtout que je viens de rajouter quelques couplets. J’allais lui dire ! Mais elle me somme de continuer… Fichtre ! Au fond je ne veux juste pas que ce bébé pleure… Oh tiens ! Je vais lui jouer don't cry des guns’n’roses. Elle est plus douce qu’il n’y parait.

Je me regarde Alex tout en continuant à jouer « J’ai agis dans l’urgence en t’accueillant ici pour calmer ce bout de chou mais… Tu sais que du coup tu me dois un service, n’est-ce-pas ? » Passage technique. Je me coupe le temps de la laisser songer à ça, mais pas assez longtemps pour la laisser répondre. Je recentre sur elle. « Je me sens cruellement seul, ici, le soir et… Que dirais-tu d’un repas en tête à tête un de ces soirs. Ne vas pas croire que c’est un rencard parce que… » Je marque une petite pause, élargissant un peu plus mon sourire « C’est pas la peine de croire… C’en est un, très clairement. »
avatar
Messages : 393
Points : 1360
Date d'inscription : 30/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Si deve suonare tutto pezzo delicatissimamente e senza sordino   Mer 14 Nov 2018 - 15:48
Lazare se lança dans un monologue sur les occupations de ses journées : du jardinage, la radio de la musique... L'attention d'Alex se portait sur la petite Mila qui semblait enfin apaisée. Elle releva la tête lorsque Lazare lui suggéra que ses cours de musique lui seraient peut être utile. Alex fronça les sourcils. Il était sérieux là ? On était en pleine apocalypse, des rôdeurs menaçaient leurs portes, des gens mouraient tous les jours, les militaires semblaient vouloir prendre le contrôle de Fort Hope pour on ne sait quelles raisons et Lazare lui conseillait de faire de la musique ? Sans compter que ses journées à elle était tout de même bien remplie. Elle inspira pour garder son calme. Alex n'était pas connue pour être quelqu'un de patiente et de calme pourtant, elle savait tout de même reconnaître une situation qui n'était pas à son avantage. Elle était chez Lazare et seule sa musique semblait calmer la fille de Logan donc elle n'avait pas intérêt à ce qu'il la mette dehors. Aussi, Alex murmura les lèvres serrées : "Mmh non, je ne pense pas, non." Lazare continua en disant qu'il avait été approché par les militaires pour devenir le futur crieur public. Super, Alex leva les yeux au ciel. Apparemment les militaires ne le connaissaient pas encore suffisamment pour savoir qu'ils avaient fait une terrible erreur. Lazare allait se faire un plaisir de chanter et de crier en pleine rue. Elle imaginait déjà la tête de Logan lorsqu'il verrait cela. Quoique peut être que ça le dériderait un peu et lui changerait les idées...

Alex hallucina par ce qu'elle entendit par la suite. Lazare lui annonça tout simplement que désormais, elle lui devait un service. Alors c'est ainsi qu'il fonctionnait ? Malheureusement, il ne savait pas à qui il se frottait et à qui il était en train de demander un rencard... Gardant son calme pour ne pas réveiller Mila, Alex lui répondit : "Tu plaisantes j'espère ?" Puis, elle reprit d'une voix plus douce : "Quoique attends, tu as raison..." Alex se tut quelques secondes, juste pour permettre à Lazare d'espérer un peu une réponse positive de sa part avant de reprendre :" Je rends juste un service à Logan. C'est sa fille, donc logiquement c'est à lui que tu dois lui demander un rencard... Je lui passerai le message si tu veux, et puis il est d'humeur fort joviale en ce moment ! Je suis sûre qu'il sera d'excellente compagnie pour un rencard !" Pour un peu, Alex aurait rit rien que d'imaginer la tête de Logan à l'idée qu'il devait un rencard à Lazare. Elle savait qu'ils ne se portaient pas dans le cœur l'un de l'autre. Elle continua à bercer la petite fille maintenant plongée dans un profond sommeil.

_________________
Hunt or be hunted..
avatar
Messages : 129
Points : 557
Date d'inscription : 27/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Si deve suonare tutto pezzo delicatissimamente e senza sordino   Jeu 15 Nov 2018 - 18:13


Fichtre ! La jeune femme refuse mes cours de musiques… Comment vais-je faire pour tenter de la séduire ? Il me faut un plan et vite… En attendant j’hausse les épaules. « Si tu changes d’avis, ma porte est grande ouverte ! » Continuant mon laïus, passant même par ma nouvelle fonction proposée par l’armée. Ils savent reconnaître les gens qui ont du talent.

Lorsque je lui parle du rencard, sa première réaction est l’étonnement. Je le conçois parfaitement… Un tête à tête avec le grand Lazare, ce n’est pas donné à tout le monde, surtout que… Attendez, quoi ?! Logan ? Mais mais… Mais c’est déjà fait ! « Calmos, ma grande. Je ne suis pas vraiment sûr que ce mi-géant mi-ours veuille réitérer l’expérience… Quoi ? Tu ne me crois pas ? Tu n’as qu’à lui demander des explications sur cette fameuse fois où il s’est retrouvé à picoler de la téquila sur la pelouse devant chez moi ! » Je m’arrête de jouer pour lui montrer la traces du feu que j’avais fait sur le gazon.

Mais vu les ronchonnements de la petites, je reprends bien vite ma musique. « Tu ne peux pas payer avec un billet déjà utilisé, non, non… Et puis… je pense que nous sommes vraiment trop différents lui et moi pour nous entendre. Je te propose ça à toi !... Après, si tu refuses, je le conçois… » Innocemment je lève les yeux vers le ciel, prenant un air faussement blasé pour ajouter « Je peux comprendre que tu ne te penses pas à la hauteur pour une soirée avec moi. Même si honnêtement, je pense que tu es trop dure avec toi. Ce n’est pas la peine de te mettre autant de pression, ma chérie ! »

Mes yeux redescendent pour se tourner vers elle et lui offrir un large sourire. Je sais très bien qu’elle ne va pas accepter, ou me poser un lapin. Je le sens. C’est comme ça avec chaque personne que je croise, depuis que le monde marche sur la tête. Mais j’ai de l’espoir. Qui sait… Qui ne tente rien n’a rien, pas vrai ?


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Si deve suonare tutto pezzo delicatissimamente e senza sordino   
 
Si deve suonare tutto pezzo delicatissimamente e senza sordino
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
In Your Flesh :: Michigan State :: Fort Hope
Page 1 sur 1
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


Outils de modération