Vote au top-site, sauve une licorne !
In Your Flesh
Depuis l'été 2014, l'Apocalypse règne sur le territoire américain. Dans la région de Détroit, les survivants s'organisent seuls depuis des mois pour sauver leurs vies et résister aux rôdeurs. Quand, après trois ans sans nouvelles du gouvernement, l'armée revient à Détroit, un nouvel espoir semble possible pour les survivants. Mais à quel prix ?
Vote au top-site !
Nous sommes en Novembre/Décembre 2017
En ce moment sur IYF :

× [Intrigue 5.2]
RP commun en cours

× [Animation #10]
La Coupe des 4 Maisons, jeu de course et RP multivers

Intrigue #5 : What lies ahead
Moment de vérité

Après plusieurs mois de cohabitation entre civils et militaires, la tension monte au point de menacer la paix précaire autant au sein de Fort Hope qu'avec l'extérieur.

[Lire l'intrigue] [Jouer un soldat]

 Face to Face [Juliet]
In Your Flesh :: Last pub before the end of the world :: Archives :: RPs

Papa Ours
Logan CarterPapa Ours
Logan Carter
Carte d'identité
Occupation actuelle : Leader de Fort Hope
Messages : 6839
Points : 6909
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur

Face to Face [Juliet] Empty
MessageSujet: Face to Face [Juliet]   Face to Face [Juliet] EmptyJeu 26 Mai - 23:21


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Face to Face

29 Avril 2015


Voilà, il l'avait retrouvé. Un mois qu'elle s'était tirée sans un mot, l'abandonnant avec une simple lettre, lui laissant leur fille et le cœur brisé pour la énième fois. Et après s'être battu tous les jours pour tourner la page, voilà qu'il la retrouvait. Dans ce... machin. Ils étaient où, au fait ? Une sorte d'ancienne base militaire ou quelque chose comme ça. Enfin, pour l'heure, ils étaient surtout dans un bureau à l'intérieur du bâtiment, à la demande de Logan. Parce que, bien sûr, Juliet n'avait pas survécu toute seule pendant un mois et elle vivait ici avec ce type... Cet espèce de mec bizarre que Logan avait rencontré des mois plus tôt et a qui il devait une bosse sur son nez, d'ailleurs. Et Maxine. Enceinte jusqu'au cou. Tout ça l'avait laissé perplexe et légèrement perdu alors il avait demandé à voir Juliet seul. Loin des deux autres qu'il gérerait plus tard. Parce qu'il n'était pas vraiment un expert en grossesse, n'ayant jamais eu la chance immense de vivre cette expérience, mais cette chère Maxine n'avait vraiment pas l'air enceinte la dernière fois qu'il avait couché avec elle... Mais bref, il penserait à ça plus tard.

Pour le moment, Juliet. Juliet dans cette pièce avec lui. Ils devaient parler. Logan s'était assis sur le fauteuil de l'ancien propriétaire du bureau et il observait la jeune femme en silence depuis de longues secondes. Par où commencer ? L'image de Maxine et de son ventre rebondi le perturbait trop et il avait du mal à se concentrer sur ses pensées. Mais il fallait qu'il se force un peu, alors il inspira profondément et lâcha seulement :

« Alors... Tu vis ici maintenant. » Ce n'était pas une question, juste une constatation accompagnée d'un regard circulaire sur la pièce. « C'est loin de l'hôpital. » Il ne savait pas trop comment aborder le sujet, il ne voulait même pas lui donner des nouvelles de leur fille. Elle ne le méritait pas. Elle vivait la belle vie depuis un mois avec ses deux copains et il n'avait pas l'intention de se montrer conciliant tout de suite.





_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
A strong man is strongest alone. Ever heard that ?

IYF Awards #3:
 
InvitéInvité
Anonymous
Carte d'identité

Face to Face [Juliet] Empty
MessageSujet: Re: Face to Face [Juliet]   Face to Face [Juliet] EmptyVen 27 Mai - 9:59

Dernière édition par Juliet Whitman le Sam 28 Mai - 7:44, édité 1 fois


29 avril 2015

Le jour de la confrontation est déjà arrivé. Juliet savait pertinemment qu'elle ne pourrait pas se terrer ici indéfiniment. Mais elle n'imaginait pas que Logan la retrouverait aussi rapidement, elle n'imaginait pas qu'il la retrouverait tout court. Surtout au Coast Guard. Elle n'est pas experte en évaluation de distance mais elle doit bien se trouver à une dizaine de kilomètres de la caserne. Ne lui avait elle pas demandé de ne pas la chercher ? De veiller sur leur fille plutôt que de courir les rues à sa suite ? Pourtant quelque chose lui dit qu'il serait plutôt malvenu de le lui reprocher.  Alors, comme il la fixe, elle se contente de faire de même les mains profondément enfoncées dans les poches de sa salopette. Elle ne sait pas par où commencer, peut être demander pardon ? Non, pas tout de suite. Ce n'est pas de son caractère de s'écraser d'entrée ou du moins cela ne l'est plus. Dans un sens, son mois passé ici a été bénéfique. Oliver lui a apprit la survie, il lui a apprit à se servir d'un lance pierre et a dézinguer les zombies. Quand à Max, elle essaye de lui rentrer dans le crâne tout les bienfaits d'une grossesse et de devenir mère. Même si dans ce monde, il n'est pas compliqué de trouver des contres arguments.

Il ouvre enfin la bouche, la tirant de ses divagations, pour débiter des vérités. Oui, elle vit ici et oui, c'est loin de l'hôpital. Enfin vivre. Elle survit comme tout les êtres encore en pleine possession de leur conscience. Juliet fait quelques pas pour aller se planter devant la fenêtre du bureau. D'ici, on a une vue entière sur la base. Elle meurt d'envie de lui demander comment va leur fille mais elle sent que la question risquerait de l'énerver plus qu'autre chose. Et s'il y a bien une chose dans ce monde qu'elle craint plus que les zombies, c'est la colère de Logan. Parce qu'il ne crie pas, c'est une colère silencieuse et froide. Juliet a l'impression qu'elle s'insinue en elle tel un serpent et qu'elle va étreindre son cœur pour l'étouffer à petits feux.

« Je sais. »

Très bien ma fille, bonne réplique. Mais s'il n'arrivait pas à aborder le sujet, elle non plus. Et puis c'est la vérité, Juliet a conscience de l'endroit où elle se trouve. Saint Clair Shore, en dehors des limites de Grosse Pointe. Si elle est loin de la caserne, elle l'est encore plus de l'hôpital.

« Comment tu m'as retrouvée ? »

Ou plutôt, comment il a su qu'elle ne se trouvait pas à l'hôpital. Juliet se détourne du paysage qu'elle observait depuis la fenêtre pour enfin affronter la conversation qui allait fatalement arriver et qui ne serait pas des plus aisées.
Papa Ours
Logan CarterPapa Ours
Logan Carter
Carte d'identité
Occupation actuelle : Leader de Fort Hope
Messages : 6839
Points : 6909
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur

Face to Face [Juliet] Empty
MessageSujet: Re: Face to Face [Juliet]   Face to Face [Juliet] EmptyVen 27 Mai - 21:39


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Face to Face

29 Avril 2015


Sa question était peut-être idiote, inutile, mais la réponse de Juliet eut le don de l'énerver un peu plus. Elle savait, cool. Peut-être qu'elle pouvait dire quelque chose aussi, essayer de lui expliquer, de l'aider à comprendre pourquoi il avait du faire toute cette route pour apprendre qu'elle était bien envie alors que plus personne n'avait de ses nouvelles depuis bientôt un mois. Mais bon, n'allons pas trop en demander, n'est-ce pas ?

Bon, Logan n'était pas de très bonne humeur. Il inspira profondément, essayant de se calmer. Il ne voulait pas se mettre en colère. Pas plus qu'il ne l'était déjà en tout cas, pas pour elle. Elle l'avait épuisé pendant dix ans, il était temps que ça s'arrête. La jeune femme reprit la parole, le faisant froncer les sourcils.

« Totalement par hasard, si tu veux tout savoir. »

Il n'y croyait plus, pourtant. Des jours. Il avait cherché partout pendant des jours. Et s'il ne s'était pas crevé à la chercher, il ne se serait probablement jamais arrêté ici en fait. Maintenant, il savait qu'elle allait bien, il allait pouvoir rentrer chez lui. Parce qu'il n'était pas là pour la ramener, juste pour s'assurer qu'il n'aurait pas encore à annoncer à sa fille que sa mère était morte. Il savait maintenant, alors il laisserait Kelly ici avec Juliet si elles le voulaient et il retournait d'où il venait. Ni plus ni moins.

« C'est ta copine qui m'a dit que tu n'étais pas arrivée à l'hôpital. J'voulais juste m'assurer que tu étais en vie. Je m'en vais maintenant si tu veux et t'auras pas besoin de me suivre. »

Il s'était senti presque obligé de préciser tout ça. Qu'elle ne s'imagine pas qu'il avait remué ciel et terre pour la retrouver. Il n'avait pas fait ça pour elle. Pas vrai ? Non, c'était pour Eulalie. Parce qu'il était le parent responsable dans leur parodie de famille. Celui qui reste, celui qui parcourt la moitié du pays en pleine apocalypse zombie pour les retrouver. Il n'avait pas fait ça pour elle, parce qu'il était inquiet pour elle. Et le fait qu'il se le répétait inlassablement ne mettait pas du tout en question cette affirmation.





_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
A strong man is strongest alone. Ever heard that ?

IYF Awards #3:
 
InvitéInvité
Anonymous
Carte d'identité

Face to Face [Juliet] Empty
MessageSujet: Re: Face to Face [Juliet]   Face to Face [Juliet] EmptySam 28 Mai - 8:27

Le hasard l'a donc emmené ici. Juliet hausse les sourcils. C'est donc par pur hasard que Logan se retrouve au Coast Guard, à une dizaine de kilomètres de la caserne. A une dizaine de kilomètres d'Eulalie. Et de Joy. Elle croise les bras, moyennement convaicue par l'explication. Elle ne peut pas croire qu'il soit parti si loin, tout seul, explorer les environs juste pour la retrouver. Non, pas pour elle. Pas après s'être tirée comme une voleuse alors qu'ils s'étaient enfin avoué leurs sentiments. Surtout qu'elle était sensée être en sécurité à l'hôpital.

Kelly, bien évidemment. Qui d'autre aurait pu lui dire qu'elle ne se trouvait pas à l'hôpital ? Qui d'autre se serait inquiétée de ne pas la voir arriver ? Ca, elle aurait pu s'en douter. Mais il y avait combien de chances pour que Logan débarque au Coast Guard ? Elle aurait se trouver n'importe où. Il faut croire que, où que l'un puisse se trouver, l'autre finira toujours par le retrouver. Entre eux, c'est comme cela depuis dix ans déjà. Ils se cherchent, se trouvent puis se repoussent. C'est éprouvant.

Alors, il est juste venu s'assurer qu'elle allait bien. Il a fait tout ce trajet juste pour ca ? Elle ne sait pas trop quoi répondre à cela. Alors elle se concentre sur la deuxième partie de sa phrase.

« Il va faire nuit. Hors de question que tu repartes maintenant. »

Son ton est ferme et n'appelle pas à la contestation. Il ne peut pas rentrer maintenant, cela serait trop dangereux. Juliet bouge et vient s'asseoir sur l'une des deux chaises situées de l'autre côté du bureau. Elle fait ainsi face à Logan et de longues secondes s'égrènent avant qu'elle ne reprenne la parole.

« J'avais réellement l'intention de me rendre à l'hôpital mais je me suis fait repérée par une horde. Alors j'ai changé de cap, je me suis trop éloignée et perdue. Oli et Max m'ont hébergée ici. Au départ, juste pour une nuit mais... Je suis restée. »

Voilà, juste comme ça. Elle est restée. Il n'aura pas d'autres explications parce qu'il n'y en a pas. Elle aime bien vivre ici même si Eulalie lui manque terriblement. Eulalie. Elle s'en veut du mal qu'elle a pu lui faire en partant.

« Comment elle va ? »

Sa voix s'est faite plus douce, presque timide. Pas d'équivoque sur la personne visée par cette question. Eulalie, leur fille. La seule chose sur cette Terre qui les lie encore. Et si demain, Juliet décide de suivre Logan et de rentrer ce sera uniquement pour elle. Juste pour elle, rien que pour elle. Pourtant ce n'est pas en se le répetant comme un vieux disque rayé que ça en devient plus crédible mais ça c'est une autre histoire.
Papa Ours
Logan CarterPapa Ours
Logan Carter
Carte d'identité
Occupation actuelle : Leader de Fort Hope
Messages : 6839
Points : 6909
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur

Face to Face [Juliet] Empty
MessageSujet: Re: Face to Face [Juliet]   Face to Face [Juliet] EmptySam 28 Mai - 17:21


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Face to Face

29 Avril 2015


Silencieux, Logan observa la jeune femme qui lui interdisait sans autre forme de procès de reprendre la route ce soir. Elle avait raison au moins sur ce point, repartir maintenant serait trop dangereux et ridicule, alors qu'il pouvait rester ici au moins pour la nuit et avoir plus de chances de repartir entier le lendemain. Il laissa Juliet venir s'installer face à lui et continuer de lui expliquer tranquillement comment elle était arrivée ici. Mais ce qu'elle ne lui disait pas, c'était comment ça se passait avec Max et « Oli ». Dire qu'il lui avait tapé dessus pendant un long moment et qu'il apprenait son nom seulement maintenant, des mois plus tard. L'homme avait du mal à comprendre comment son ex s'était retrouvée là, avec ceux deux-là. Ils formaient un groupe totalement incongru et très franchement, Logan n'aimait pas l'idée que Juliet reste avec eux. Il n'avait rien contre Max, cela dit, ils ne s'entendaient simplement pas, mais l'autre... Ce mec lui filait des frissons juste en posant les yeux sur lui. Quelque chose de malsain se dégageait de lui, il ne comprenait même pas comment Juliet pouvait ne pas le remarquer.

Il ne dit rien, pourtant, pas tout de suite en tout cas, car Juliet venait de lui demander des nouvelles de leur fille. Maintenant ça la préoccupait de savoir comment l'enfant qu'elle avait abandonné pouvait se sentir... Il serra les poings et ne répondit pas tout de suite, essayant de décider si oui ou non elle méritait une réponse à cette question. Elle avait peut-être abandonné Eulalie pour des raisons assez peu importantes à ses yeux, mais... Elle avait toujours été une bonne mère, quelque part. Leur fille était merveilleuse et ça n'était certainement pas grâce à lui. Il inspira profondément et accepta finalement de lâcher quelques mots.

« Elle... Ca ne va pas trop. Tu lui manques. »

Il avait baissé les yeux, fuyant le regard de la jeune femme. Il ne pouvait pas parler de ça et affronter son regard triste, il allait craquer. Elle avait pris la décision de partir, de les abandonner tous les deux alors qu'ils étaient soit-disant si importants dans sa vie et Logan refusait de craquer aussi facilement, de lui pardonner tout de suite. Il finirait par le faire, éventuellement, mais pas encore.

« Je suis venu avec.. Kelly. Elle est partie voir les alentours, elle devrait me retrouver ici bientôt. »

Pourquoi lui dire ça ? Certes, c'était important qu'elle sache que quelqu'un allait débarquer bientôt et que ses copains ne devaient pas la tuer à vue, mais ça n'était pas la vraie raison de cet aveu. Logan s'était senti doublement trahi le jour où Kelly avait débarqué à la caserne pour voir Juliet et s'assurer qu'elle allait bien. De savoir qu'elles continuaient de se voir. Et... Il avait vu tout de suite que Kelly était toujours amoureuse de Juliet. Il reconnaissait les signes, il les connaissait mieux que personne. Finalement, son ex lui faisait la tronche parce qu'il n'avait pas su choisir entre elle et Joy, mais elle jouait aussi sur deux tableaux...

« Maxine... Et ce type, là. Ils sont... Tout se passe bien avec eux ? »





_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
A strong man is strongest alone. Ever heard that ?

IYF Awards #3:
 
InvitéInvité
Anonymous
Carte d'identité

Face to Face [Juliet] Empty
MessageSujet: Re: Face to Face [Juliet]   Face to Face [Juliet] EmptySam 28 Mai - 18:17
La réponse de Logan concernant leur fille ne fait qu'augmenter un peu plus son malaise. Quelle mère abandonne son enfant dans un monde pareil ? Tout ça pour venir vivre avec deux inconnus dans un Coast Guard désaffecté à plus d'une dizaine de kilomètres. Une mère comme elle. Juliet se déteste. Depuis la naissance d'Eulalie, elle s'est toujours efforcée d'agir dans l'intérêt de l'enfant. De l'élever du mieux qu'elle pouvait, de tout gérer de front, de jouer à la fois à la maman et au papa. De lui inculquer les valeurs qui lui tiennent à cœur. Mais, vivre entre quatre murs, les zombies qui rôdaient dehors, la cohabitation avec Logan... Tout ça a visiblement altéré son jugement. Juliet est une femme qui a toujours été éprise de liberté et ce, même si elle l'a mis en veilleuse depuis qu'elle est devenue mère. Cela lui a explosé en plein visage. Elle est partie, le timing n'était probablement pas le meilleur. Quoi qu'il arrive, elle sait qu'elle aurait fini par partir un jour ou l'autre.

« A moi aussi, elle me manque. »

Elle remarque bien que Logan évite son regard alors elle penche la tête, fixant bêtement le plafond. Si elle le regarde, elle va lui avouer qu'il lui manque aussi. Juliet ne doit pas craquer, pas maintenant. Elle doit assumer ses actes et éviter de se cacher derrière des excuses stupides. Elle n'en a pas cette fois. Elle est partie parce qu'elle n'a pas supporté de voir Logan avec la rouquine. C'est une réaction adolescente et Juliet pensait valoir bien mieux que ça. Mais quand il s'agit de lui, c'est différent. Il a toujours été à part. Et elle a toujours pensé qu'ils finiraient leurs jours ensemble alors le savoir avec une autre ça l'a un peu désarçonnée. Elle se doute bien qu'il ne l'a pas attendue durant toutes ces années mais de l'avoir sous le nez, de le savoir endormi auprès de Joy dans la chambre juste sous la sienne ça lui a fait perdre tout sens des réalités.

Ainsi il n'est pas venu seul. Kelly va débarquer d'un moment à l'autre. L'atmosphère déjà lourde de la pièce risque de appesantir encore plus. Juliet doit s'employer pour ne pas laisser transparaître sa surprise. Si un jour, on lui avait que les deux là feraient équipe elle ne l'aurait pas cru.

« Ça ressemble un peu à une mission de sauvetage. »

L'humour pour cacher la gêne. Kelly a dû débarquer à la caserne, demandant après elle. Elle n'ose même pas imaginer ce que Logan a pu ressentir ou même ce qu'il doit penser à son sujet. Elle n'en mène pas large et elle aimerait pouvoir s'enfiler dans le premier trou de souris venu. Non, elle doit assumer. Juliet doit assumer avoir penser retrouver son ancienne amante alors qu'elle lui a plus ou moins demander de choisir entre elle et Joy. Dire la vérité est un bon début.

« Elle est une des militaires en faction à l'hôpital. Il y a quelques semaines, elle me cherchait puisque je ne suis rentrée après avoir couru après Eulalie. Je l'ai trouvée aux abords de la caserne, la nuit allait tomber alors elle est restée avec moi et est repartie le lendemain matin. »

Il n'a pas besoin de savoir ce qu'il s'est passé cette nuit là. Cela ne le regarde pas vraiment et c'est assez gênant comme ça. Juliet inspire profondément en se disant que de toute façon, cela ne pourrait pas être pire. Logan allait sûrement être plus fâché qu'il ne l'est déjà et elle, elle continuerait à se tasser sur sa chaise en espérant que cela suffirait à la faire disparaître. Puis cette question, sortie de nulle part. Et puis, elle n'a jamais dit que la femme s'appelait Maxine. Étrange. Elle a dit Max. Pas Maxine. Prise au dépourvue, elle bafouille avant de réellement répondre.

« Heu... Oui, ça se passe bien. Le type s'appelle Oliver. Ils sont un peu spéciaux mais sans eux je serai probablement morte à l'heure qu'il est. Et comment tu connais Max, toi ? » Puis elle croise les bras, fixant Logan. Son regard se balade sur l'homme qui lui fait face. « En plus... Drôle de question pour quelqu'un qui est venu par hasard juste pour s'assurer que je vais bien. »
Papa Ours
Logan CarterPapa Ours
Logan Carter
Carte d'identité
Occupation actuelle : Leader de Fort Hope
Messages : 6839
Points : 6909
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur

Face to Face [Juliet] Empty
MessageSujet: Re: Face to Face [Juliet]   Face to Face [Juliet] EmptySam 28 Mai - 18:53


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Face to Face

29 Avril 2015


Il avait osé lui parler de Kelly, pas seulement par soucis d'honnêteté, mais aussi pour jauger la réaction de Juliet, voir ce qui se passe vraiment de son côté à elle, parce que concernant Kelly il n'avait aucun doute. Et la réponse ne le surprend même pas, il se doutait déjà que quelque chose s'était tramé entre elles et de savoir que Kelly a passé une nuit entière entre les murs de sa caserne, dans le lit de son ex... Il aimerait prétendre que c'était en tout amitié et qu'il s'en fiche de toute façon, mais il ne peut s'empêcher de se dire qu'elles ont couchés ensemble, sous son propre toit et qu'il n'en savait rien. Combien de temps avant qu'il ne lui dise qu'il l'aimait encore et qu'elle décide de fuir ? Au moins, il avait sa réponse, elle était partie pour rejoindre l'hôpital, pour rejoindre Kelly.

Au lieu de se concentrer sur ce détail qui avait le don de l'énerver, Logan préféra couper court à la conversation et lui demanda comment se déroulait sa vie ici. Il lui en voulait, un peu plus maintenant qu'il savait pour Kelly d'ailleurs, mais... Elle restait Juliet et il ne voyait pas d'un bon œil sa cohabitation avec ce type étrange. Mais cette question était en totale contradiction avec l'air détaché qu'il essayait de se donner et ce détail n'échappa pas à Juliet. Gêné, l'homme baissa les yeux une seconde, avant de se reprendre et de reporter son attention sur la jeune femme.

« J'fais pas confiance à ce type, c'est tout. » Il était vraiment capable de faire preuve d'une très belle mauvaise foi quand il s'y mettait, bien que ce ne soit pas tout à fait un mensonge. Il n'avait aucune confiance en Oliver, puisque tel était son prénom, et il n'aimait pas savoir Juliet ici avec lui. Pourtant, elle n'avait pas l'air d'aller trop mal. Et puis Max était là, elle aussi. Et Juliet avait remarqué aussi qu'il connaissait la jeune femme. Et vu l'état dans lequel elle se trouvait, le sujet serait bien plus compliqué à aborder avec son ex.

« Et euh, j'ai rencontré Max il y a quelques mois. » Surtout ne pas dire combien. Ça lui semblait vital de taire cette information pour l'heure, juste le temps de pouvoir parler à la femme enceinte et de s'assurer qu'elle n'attendait pas son enfant. Mais c'était impossible, pas vrai ? Ils s'étaient toujours protégés, toujours... Du moins, il ne se souvenait pas d'autre chose, mais... Il valait mieux éviter d'aller sur ce terrain glissant. Il voulait savoir, mais il en parlerait avec la seule personne concernée : Maxine. Probablement directement après en avoir fini avec Juliet. D'ailleurs, il préféra changer encore une fois de sujet, évitant de laisser à son ex la chance de rebondir sur celui-ci et de poser des questions qui fâchent.

« Est-ce que tu veux rentrer avec moi ? »

Après tout, n'était-ce pas le point le plus important dans tout ça ? Eulalie attendait sagement le retour de ses parents à la caserne et puisque Logan avait retrouvé Juliet, la question se posait forcément. Il n'avait aucune intention de la forcer, si elle voulait rester ici, grand bien lui fasse, il repartirait seul -ou avec Kelly si elle le souhaitait- mais il retournerait auprès de sa fille demain, quoi qu'il arrive.





_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
A strong man is strongest alone. Ever heard that ?

IYF Awards #3:
 
InvitéInvité
Anonymous
Carte d'identité

Face to Face [Juliet] Empty
MessageSujet: Re: Face to Face [Juliet]   Face to Face [Juliet] EmptySam 28 Mai - 23:34
Pourquoi avoir abordé ce sujet si délicat ? Juliet a encore du mal à comprendre pourquoi est-ce qu'elle a absolument tenu à parler de la nuit passée avec Kelly. Par soucis de vérité mais parfois, toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire. Il y en a qui font mal, vraiment mal. Cette nuit là doit en faire partie et Juliet ne s'est jamais sentie aussi misérable qu'en ce moment même. Heureusement, Logan eut la gentillesse de ne pas poser plus de questions. Questions auxquelles elle aurait du répondre, au nom de la sacro sainte vérité. Elle n'a pas envie de s'étendre sur ce qu'il s'est passé entre elle et Kelly cette nuit là. Pas avec Logan. Elle ne sait pas elle même ce qu'elle éprouve réellement pour la soldate, ce n'est pas pour mettre des mots dessus. Déjà qu'elle n'est pas douée pour ça. Aussi, quand il changea de conversation, elle s'en senti d'autant plus soulagée.

Logan n'a pas confiance en Oliver. Et ? En quoi cela peut il bien l'intéresser elle ? Cela est en total contradiction avec le fait d'être juste venu comme ça, par hasard. Elle esquisse un sourire en coin, les bras toujours solidement croisés sous sa poitrine. Oli est quelqu'un d'un peu étrange mais en un mois, il ne lui a rien fait. Rien du tout. Il lui a même apprit à se défendre et à se servir d'un lance pierre. En un sens, il a été plutôt gentil avec elle. Enfin aussi gentil qu'il peut l'être.

« Oli est un peu étrange mais il ne m'a pas mangée, je suppose que c'est bon signe. »

Juliet le trouve plutôt mauvais en excuses ce soir. Entre le hasard, la non-confiance et le « je l'ai rencontrée il y a quelques mois », il fait fort. Pourtant elle ne dit rien, elle se contente de hocher la tête d'un air entendu. Elle s'apprête à répondre quand il lui pose une question qui, une fois encore, la prends au dépourvu. Il y a même pas cinq minutes, il était prêt à repartir et maintenant il lui proposait de la ramener avec lui. Elle met plusieurs longues secondes avant d'ouvrir la bouche. Oui, elle va rentrer. Mais pas pour lui faire plaisir. Pour Eulalie, c'est uniquement pour sa fille qu'elle rentre. Pour sa gamine qui lui manque et qui a besoin d'elle.

« D'accord. »

Oui, elle allait rentrer. Cela ne serait pas facile, cela allait prendre du temps pour qu'elle se réintègre complètement au groupe mais elle est prête à assumer les conséquences de ses actes. Pour la première fois en trente ans, mieux vaut tard que jamais. Le silence retombe après qu'elle ait accepté de rentrer avec lui. Demain matin, elle dirait au revoir à Oli et Max. Elle va quitter cet endroit qui a été son chez elle, elle va partir et retrouver sa vraie vie. Celle dans laquelle elle est une mère de famille. Enfin, une famille. Si tant est qu'elle en ait eu une un jour.

Le silence est pesant. Juliet se sent minuscule et le fait de savoir qu'elle allait rentrer ne faisait qu'ajouter un peu plus à son malaise. Pourtant, il fallait qu'elle fasse quelque chose avant qu'ils ne rentrent. Elle sait qu'à la caserne, Logan ne lui adressera pas la parole tant il est fâché contre elle.

« Je sais que c'est rien comparé à ce que j'ai fais mais... Je suis désolée. »

Elle l'est, ça n'arrangera rien mais elle l'est. Réellement, sincèrement. Il n'y a qu'à lui que Juliet présente des excuses parce qu'il est le seul dont elle se préoccupe de ce qu'il pense ou ressent. Mais si elle rentre, c'est uniquement pour Eulalie. Juste pour elle. Pourtant, même dans son esprit, cela sonne comme une moitié de mensonge.
Papa Ours
Logan CarterPapa Ours
Logan Carter
Carte d'identité
Occupation actuelle : Leader de Fort Hope
Messages : 6839
Points : 6909
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur

Face to Face [Juliet] Empty
MessageSujet: Re: Face to Face [Juliet]   Face to Face [Juliet] EmptySam 28 Mai - 23:59


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Face to Face

29 Avril 2015


Sa question lui semblait plutôt ouverte, il avait fait l'effort de lui demander si elle voulait rentrer avec lui, sans lui imposer cette décision, sans lui donner d'ordre ou se montrer particulièrement désagréable. Il ne laissait rien filtrer dans son ton que le froid que son départ avait créé entre eux. Elle pouvait choisir de rester, il ne s'y serait pas opposé. Mais elle lui répondit simplement d'accord et bien malgré lui, son cœur manqua un battement.

D'accord ? Aussi simplement que cela ? Il ne s'y était pas attendu et pourtant il ne voyait pas ce qu'elle aurait pu répondre d'autre. Si elle disait non, il se mettrait en colère, elle devait s'en douter. Sous des apparences de libre-arbitre, il ne lui laissait pas vraiment le choix. Mais... Il avait du mal à imaginer comment allait se passer leurs vies si elle revenait avec lui. Eulalie serait très heureuse, c'était certain. Mais eux ? C'était un sujet qu'ils devraient aborder, car l'homme refusait de passer les prochains mois à vivre un Enfer, coincé entre quatre murs avec son ex. Ils devraient trouver un moyen de s'entendre et de passer à autre chose, ce soir ou jamais.

Mais avant qu'il n'ose entrer dans le vif du sujet, la jeune femme le prit par surprise en lui présentant des excuses. Comme elle le soulignait, ça ne suffisait pas vraiment à apaiser sa colère, ou plutôt sa rancœur, mais c'était un début. Un effort qu'il ne s'attendait pas à la voir faire. Automatiquement, Logan baissa les yeux suite à ces mots, mal à l'aise.

« Pourquoi t'as fait ça ? » demanda-t-il tout bas, comme s'il osait à peine poser la question qui lui brûlait pourtant les lèvres depuis des semaines. Qui sait ce qui serait arrivé si elle était restée, si elle leur avait donné une chance. Mais maintenant, Logan n'était même plus certain d'en avoir envie. Pendant un mois, il s'était jeté corps et âme dans sa relation avec Joy, faisant tout son possible pour passer à autre chose, oublier. Et s'il n'avait pas totalement oublié, s'il ne le pourrait jamais vraiment, il avait l'impression d'avoir avancé pour de vrai, pour la première fois de sa vie.

Et maintenant, il se retrouvait face à Juliet une nouvelle fois et il se sentait comme une merde une nouvelle fois. Elle avait cette insupportable emprise sur lui, qui pouvait lui faire prendre des décisions stupides, comme celle de tout lâcher pour venir jusqu'ici et la retrouver. Ou celle de chercher à la comprendre au lieu de laisser tomber et de continuer sa route avec Joy.





_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
A strong man is strongest alone. Ever heard that ?

IYF Awards #3:
 
InvitéInvité
Anonymous
Carte d'identité

Face to Face [Juliet] Empty
MessageSujet: Re: Face to Face [Juliet]   Face to Face [Juliet] EmptyDim 29 Mai - 0:56
Juliet est en train d’échafauder un million de scénario possible sur ce qu'il va se passer quand elle franchira les portes de la caserne. Roman ne sera pas franchement ravi de la revoir, ça elle s'en doute et c'est réciproque. Logan va continuer sa vie avec sa rouquine. Elle, elle va continuer à se sentir seule et pas franchement hyper bien. Eulalie sera la seule ravie du retour de sa mère. Finalement, les choses n'auront pas changé d'un poil et elles seront encore plus compliquées à cause de sa fuite. Encore une fois, la solution qui lui semblait la meilleure se retourne contre elle. Toutes les décisions qu'elle prends finissent par lui exploser à la tronche, elle devrait en avoir l'habitude maintenant. Elle ne voulait faire de mal à personne, juste retourner à l'hôpital et leur laisser une chance de passer à autre chose. Seulement maintenant, au beau milieu de cette conversation étrange, elle a le sentiment qu'ils n'arriveront jamais à passer à autre chose. Du moins, pas totalement.

Et il pose la question qui fâche. Celle a laquelle elle se doit de répondre si elle veut qu'ils ne sortent pas trop amochés de tout ceci. Pourquoi elle a fait ça ? Parce qu'elle a agit trop vite, parce qu'il fallait bien qu'un des deux le fasse, parce que c'est au dessus de ses forces de le savoir avec Joy. Non seulement cette fille jouait seulement aux billes quand ils ont commencés à se fréquenter mais en plus, elle est diablement jolie. Juliet se surprend parfois à la détester. Elle n'a rien demandé, elle est juste tombée amoureuse d'un type avec une ex collante et compliquée. Mais Juliet ne peut pas détester Logan. Ça aussi, c'est au dessus de ses forces. Alors, elle rejette sa rancœur sur une gamine qui n'a rien fait pour mériter ça. Plutôt moche comme comportement.

« Ça peut pas marcher. On peut pas cohabiter sous le même toit, c'est beaucoup trop compliqué. » Juliet avance sa chaise, essaie de capter le regard de Logan. Elle ne peut pas se lancer dans cette explication alors qu'il fixe le bout de ses chaussures. « Tu crois vraiment qu'on peut être juste des amis ? Moi non et la nuit qu'on a passé dans ta voiture me pousse à dire que je suis dans le vrai. »

Cette nuit là ils se sont embrassés, enlacés, ils se sont avoué leurs sentiments et elle est partie. Juliet s'est enfuie lâchement, laissant sa fille derrière elle. Elle n'est pas fière, vraiment pas fière du tout. Mais ce qui est fait est fait. Rien de ce qu'elle pourra dire maintenant ni changera quoi que ce soit. Durant ces dernières semaines, elle pensait pouvoir être assez forte pour encaisser ce genre de vérité et dire à Logan qu'elle ne regrettait pas son geste, qu'elle ne rentrerait jamais. Pourtant, sans rechigner elle avait accepté. Sans sourciller, elle a dit d'accord. Pas seulement pour Eulalie, pour lui aussi. Assise là devant lui, elle se sent minuscule et effrayée à l'idée qu'il lui en veuille à jamais d'être partie pour la deuxième fois en dix ans. Il aurait de quoi lui vouloir pour les trois prochains siècles.

« Je suis partie parce que je pensais que ça serait plus facile pour toi comme pour moi. Je sais que je n'aurai pas dû et je m'en excuse. Je te présenterai mes excuses aussi souvent qu'il le faudra mais on ne peut pas rester comme ça indéfiniment. »

Comme ça. A végéter entre deux eaux, sans savoir ce qu'ils sont réellement l'un pour l'autre. Même si Juliet se doute bien qu'il a dû s'en donner à cœur joie avec Joy pendant son absence. Après tout, c'est elle qui l'a cherché non ? En partant, elle savait pertinemment que Logan n'allait pas se lancer à ses trousses. Elle se recule, son dos bien appuyé sur le dossier de la chaise.

« Tu l'aimes ? »

C'est sorti tout seul, sans qu'elle ne puisse rien y faire. Juliet ne veut pas savoir même si cela l'aiderait grandement à se faire une raison. Si vraiment il est amoureux, elle se fera une raison. Elle aura du mal, elle en pleurera certainement mais il paraît que le temps efface tout. Et puis si elle rentre, c'est juste pour Eulalie. Non ?
Papa Ours
Logan CarterPapa Ours
Logan Carter
Carte d'identité
Occupation actuelle : Leader de Fort Hope
Messages : 6839
Points : 6909
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur

Face to Face [Juliet] Empty
MessageSujet: Re: Face to Face [Juliet]   Face to Face [Juliet] EmptyDim 29 Mai - 16:44


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Face to Face

29 Avril 2015


La question lui avait échappé, mais il pensait mériter une explication.  Après le mal qu'elle lui avait fait en renonçant à eux sans raison apparente, il méritait au moins qu'elle s'explique sur la raison de cette nouvelle fuite. Mais pourtant, aussitôt la jeune femme eut-elle entamé un semblant de réponse que Logan regretta d'avoir posé la question en premier lieu. Pour une fois, c'était lui qui voulait fuir, là. Ne plus entendre les mots vides de sens qu'elle lui balançait. Ca ne pouvait pas fonctionner ? Pourtant, elle semblait penser le contraire, ce soir-là, juste avant de s'enfuir... Et être des amis ? Quand avait-il même évoqué cette idée ? Il lui avait dit qu'il l'aimait, bordel ! Il l'avait même embrassé. Certes, il s'était senti obligé d'arrêter avant que ça n'aille plus loin. Joy vivait à la caserne, elle aussi, elle prenait l'habitude de traverser le garage chaque nuit pour venir le rejoindre dans son lit. Il ne pouvait pas coucher avec son ex sur la banquette de sa voiture en plein milieu de ce garage alors qu'elle risquait de les surprendre à n'importe quel moment. Et même sans ça, il ne voulait pas devenir ce genre d'homme. Mais si elle avait eu la patience d'attendre jusqu'au lendemain...

Elle ne l'avait pas eu et Logan restait silencieux, les yeux fixés sur la jeune femme tandis qu'elle essayait de justifier piteusement sa fuite. Il pourrait parler, mais il n'a rien à lui dire de plus. Il pourrait lui dire que si elle avait attendu encore quelques heures au lieu de partir comme une voleuse, il aurait pu laissé Joy, qu'il l'aurait fait sans hésiter, mais il s'abstint. Il ne comprenait même pas où ils s'étaient perdus dans tout ça. Où un « Je t'aime, s'il te plaît aide-moi à arranger les choses » s'était transformé en « Je suis passé à autre chose, tout est fini entre nous. » Ils ne se comprenaient plus depuis longtemps. Quelque part sur la route qui les avait menés jusqu'ici, ils s'étaient perdus. Tout simplement.

Une nouvelle question. Les mots résonnèrent, vrillant la tête de Logan comme si elle venait de le frapper violemment. Son regard se fit plus perçant sur Juliet. Qu'est-ce qui lui prenait de poser une question pareille ? A quoi s'attendait-elle exactement ? Qu'il réponde non, probablement. Ou oui, au contraire, pour qu'elle se sente moins coupable, plus sereine. Qu'il la rassure encore une fois, lui dise qu'elle avait fait le bon choix. Mais qu'il soit ou non amoureux de Joy ne changeait rien au fait que Juliet avait commis une erreur de taille. Et il n'allait pas la décharger de ce poids aussi facilement. Le silence s'étira en longueur, l'homme réfléchissant soigneusement aux mots qu'il allait utiliser pour lui répondre.

« Si je réponds oui, tu vas rester ici, c'est ça ? » demanda-t-il, épuisé d'avance par la conversation qu'ils s'apprêtaient à avoir. Il lâcha un soupir avant de reprendre, se levant enfin de sa chaise pour aller regarder par la fenêtre. « Écoute, Juliet, ça commence à me fatiguer, tout ça. » Il se tourna, lui faisant face de nouveau. « J'suis pas venu ici pour ça, j'suis là parce que notre fille veut retrouver sa mère. Tout ce que je veux, c'est qu'elle soit heureuse. Alors tant pis si toi et moi on arrive pas à s'entendre et à se supporter, tant pis si on supporte pas de vivre sous le même toit, je retournerais pas là-bas sans une réponse à donner à ma fille. Il faut qu'on trouve une solution et il faut qu'on la trouve aussi vite que possible. »

Il se déplaça de nouveau. Le stress, la fatigue, la pression qui était retombée quelques secondes pour mieux revenir maintenant que la conversation s'intensifiait. Tout l'épuisait et pesait sur ses épaules. Il n'arrivait plus à tenir en place, peinait même à garder son calme. Il essaya, pourtant, respirant profondément, réfléchissant bien avant d'oser parler. Il voulait éviter de déclencher la guerre, seulement trouver une solution à leur problème.

« Ça fait dix piges que tes décisions rythment ma vie sans que j'puisse rien y faire, alors vas-y, continue. Dis-moi ce que tu veux, dis-moi ce que je dois faire pour voir un sourire sur le visage de ma fille et je le ferais. Ce que je pense ou ce que je ressens, on s'en fout totalement, tout ce qui compte c'est Eulalie, qu'elle reste en vie et qu'elle soit heureuse. Je ferais tout ce qu'il faut pour ça et la première chose que je peux faire, c'est te ramener à elle. Alors parle, je t'écoute. »





_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
A strong man is strongest alone. Ever heard that ?

IYF Awards #3:
 
InvitéInvité
Anonymous
Carte d'identité

Face to Face [Juliet] Empty
MessageSujet: Re: Face to Face [Juliet]   Face to Face [Juliet] EmptyDim 29 Mai - 19:03
La première réaction de Logan à sa question n'est pas franchement surprenante. Juliet est une femme tellement volubile qu'il est totalement en droit de se poser la question. Pourtant pour une fois, elle ne compte pas faillir à sa promesse. Elle va revenir, elle va assumer les conséquences de ses actes. Elle va probablement s'en prendre plein la face de tout les côtés, Logan va lui faire la gueule mais bon, elle l'a cherché aussi. A toujours agir sans réfléchir. Maintenant, ils en étaient là à avoir une conversation improbable dans un endroit dans lequel elle pensait pourtant qu'il ne la retrouverait jamais. Peut être que si elle avait attendu un peu. Peut être que si elle lui avait laissé le temps de parler avec Joy. La vérité c'est qu'encore une fois, elle a peur. Et quand elle a peur, elle fuit. Certainement la fois de trop.

« Je vais revenir quels que soient tes sentiments pour cette nana. »

Il se lève pour aller devant la fenêtre et elle reste bien gentiment sur sa chaise. Il veut trouver une solution. Parfait, elle aussi. Elle pensait en avoir trouvé une, s'éloigner le temps qu'ils remettent leurs idées en place. Mais ça s'est révélé plutôt foireux comme idée. Pourtant, il a raison. Il faut qu'ils trouvent un arrangement avant qu'elle ne rentre pour le bien de leur fille. Elle va devoir se conduire en adulte responsable et en mère dévouée. Seulement voilà, cela fait neuf ans qu'elle a mis ses désirs en sommeil et là, tout est ressorti d'un seul coup. Cela l'a prise de cours et devenir invivable à la caserne n'était pas une option. Alors elle n'a pas partie juste à cause de lui et de Joy, elle est partie aussi pour elle. C'est vrai sur ce coup là, elle a agit en parfaite égoïste. Cette fois, ce fut un mal nécessaire. Toujours assise, elle fixe le mur en face d'elle. Il peine à garder son calme et elle, elle est étrangement sereine.

« Cela fait neuf ans que je ne pense qu'à elle. Toutes les décisions prises jusque là, je les ai prises pour elle. Tout ça pour essayer d'élever notre fille du mieux que je pouvais, tout ça pour essayer de réparer les dégâts causés par mon père. Alors effectivement, là j'ai merdé. J'ai pensé à moi avant de penser à elle. Je ne suis pas une mère parfaite, Logan. » Elle marque un temps d'arrêt. Ca au moins, c'était dit. Il en ferait ce qu'il en voudrait. Elle se retourne, l'observant faire les cent pas dans la pièce. Il va finir par lui donner le tournis s'il n'arrêtait pas cinq secondes. « Les premiers temps, on va éviter de se croiser trop souvent pour faire en sorte que les tensions s'apaisent. Puis après on avisera. »

Éviter de se croiser et se parler le strict minimum, ils l'ont fait pendant des années même si à l'époque, ils vivaient à des centaines de kilomètres l'un de l'autre. Là, ils ne seront séparés que d'un étage mais Juliet est prête à faire l'effort si cela peut les rapprocher et ressouder cette famille qui s'étiole de plus en plus. Tant pis pour ses sentiments, elle fera avec.

Puis il lui balance toutes ses choses à la figure. Une rancœur vieille de dix ans. Juliet n'est plus tout à faire sûre de réussir à se contenir, ni même à rester polie. Il voulait qu'elle parle, il allait être servi. S'il évitait de déclencher une guerre, elle ne comptait pas en rester là. Il était grand temps que tout cela sorte.

« Sans que tu puisses rien y faire, t'es sérieux là ? Je reconnais avoir fait des conneries, je pense avoir la plupart des tords dans l'échec de notre relation. Mais t'oublies que je ne suis pas seule dans cette histoire. Et ce que me reproches là, c'est exactement ce que tu as fait il y a six ans. Tu t'es barré aussi, sans que j'ai eu le temps de dire quoi que ce soit. Tu t'es barré parce que j'ai blessé ton ego de macho. »

Elle lui a tendu une perche, elle est allée le rechercher dans le fin fond du Vermont, elle s'est tapé un aller/retour en weekend pour lui ramener Eulalie. Elle a fait un pas vers lui, il en a fait quatre en arrière. Juliet se lève et va se planter juste devant lui, les yeux plissés et le regard mauvais. Elle a merdé mais il était clairement en train de se poser pour la victime de l'histoire.

« Non, on ne s'en fout pas. C'est parce qu'on ne s'est rien dit les dix dernières années qu'on en est là. Tu vas me ramener à la caserne et jouer les papas héros auprès de notre fille quoi qu'on puisse se dire ce soir. Mais là, ce n'est pas d'elle dont il est question. C'est de nous, putain ! Elle ne pourra pas être heureuse si ses parents s’entre tuent à chaque conversation. Tu veux trouver une solution à notre problème ? Qu'on commence déjà par le trouver le problème. Et pour ça, il va bien falloir aborder les questions qui fâchent. »

C'est quoi leur problème au juste ? Ils s'aiment trop pour s'oublier, pas suffisamment pour pardonner ? C'est elle qui commence à faire les cent pas. Elle a l'impression d'être un hamster qui court dans sa saloperie de petite roue en plastique. Ils tournent en rond, inlassablement depuis dix longues années. Il est grand temps que cela s'arrête.

« A toi l'honneur, qu'est-ce que tu veux savoir ? »

Juliet a un mal fou à contrôler ce timbre de voix. Le ton est sec, presque froid. Il ne s'en tirerait pas aussi facilement ce soir. Il voulait la ramener à la caserne alors qu'il évite d'éluder toutes ses questions.
Papa Ours
Logan CarterPapa Ours
Logan Carter
Carte d'identité
Occupation actuelle : Leader de Fort Hope
Messages : 6839
Points : 6909
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur

Face to Face [Juliet] Empty
MessageSujet: Re: Face to Face [Juliet]   Face to Face [Juliet] EmptyDim 29 Mai - 19:40


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Face to Face

29 Avril 2015


Au moins, elle avait l'intention de rentrer, malgré Joy, malgré tout. Enfin, elle prenait une décision sensée, responsable et il en était heureux. Mais pas assez pour oublier tout le reste. Des années qu'il lui en voulait et qu'il se taisait. Par miracle, il était parvenu à se convaincre lui-même que tout ça n'avait plus d'importance et chaque fois qu'il la voyait, il se rendait compte à quel point il avait eu tort. Et il était arrivé à bout, finalement. Elle n'avait cessé de le détruire, sans même s'en rendre compte et sa saloperie d'orgueil l'avait toujours retenu de dire quoi que ce soit, de s'ouvrir et de prendre le risque de souffrir encore.

Mais il n'en pouvait plus de faire l'autruche, ça ne faisait qu'empirer les choses pour tout le monde. Alors il lâcha tout, tout ce qu'il avait sur le cœur, pour qu'elle comprenne qu'elle devait cesser de s'occuper de sa vie amoureuse pour se concentrer sur ce qui comptait vraiment : leur fille. Une enfant de neuf ans qui n'avait rien demandé et qui était celle qui souffrait le plus dans cette histoire et ce depuis le premier jour. La décision appartenait à Juliet, du moins aux yeux de Logan. Il s'était plié à ses choix, c'était comme ça qu'il voyait les choses et il recommencerait encore et encore. Elle n'avait qu'à parler et elle le fit.

Doucement, la rancoeur se transformait en colère bien présente. Il ne s'était pas attendu à ce qu'elle était en train de lui dire et quelque part, il pouvait y avoir une part de vérité. Il la rendait coupable de tout, mais elle l'était. C'était elle qui avait appelé son père, elle qui avait attendu trois ans avant de l'autorisé à voir leur fille, elle qui s'était mis tout à coup à sortir avec des femmes alors qu'il croyait vraiment qu'ils avaient une chance. Elle voulait parler, elle voulait savoir pourquoi, depuis toutes ces années, il avait fermé sa gueule et qu'il avait supporté bien sagement, qu'il l'avait laissé vivre sa vie. Soit.

« Qu'est-ce que j'aurais du faire ? » demanda-t-il, glacial. Vrai, il ne s'était pas battu pour eux non plus, pas après qu'il ai dépensé la moitié de ses économies dans une bague, une promesse d'avenir qu'elle lui avait enlevé en trois secondes. « J'étais censé faire quoi, quand j'me suis pointé chez toi ce matin-là avec mes pancakes et cette saloperie de bague de fiançailles et que je t'ai trouvé avec cette fille ? »  Comment elle aurait réagi, elle, à sa place ? Probablement pas mieux. « Tu croyais vraiment que j'avais envie de me mettre à genoux devant toi après ça ? Te demander de m'épouser alors que tu étais avec quelqu'un. Avec une femme. La même que je retrouve devant ma porte six ans plus tard et avec qui tu couches encore visiblement »  Qu'est-ce qu'il aurait pu faire ? Elle avait fait son choix, il l'avait respecté, en quoi ça faisait de lui le méchant de l'histoire ?

« J'l'avais pas vu venir et je l'ai mal pris, oui. J'pensais qu'on allait enfin se retrouver, mais non, tu baisais tranquillement avec une gamine, j't'ai laissé faire et tu viens me reprocher de faire la même chose aujourd'hui ? »

Trop tard pour retrouver son calme. Il ne criait pas, pourtant, il ne criait jamais, il avait les hurlements en horreur. Mais c'était peut-être pire, son ton glacial, assassin. Mais au moins, il lui lâchait tout, enfin. Ca ferait mal, pour lui autant que pour elle, il n'avait aucune illusions à ce sujet, mais peut-être qu'à la fin... Le poison expulsé, ils pourraient reprendre une vie normale, sans rancœur, sans haine refoulée.

« Depuis que tu m'as quitté, j'ai connu personne, Juliet. T'as jamais remarqué ? Tu t'es jamais rendu compte que Joy est la première de mes conquêtes que tu croises en une décennie ? J'en peux plus, c'est tout. Je t'ai aimé toute ma vie et ça m'a jamais apporté rien de bon. Pardon, j'exagère, il y a eu Eulalie. Qui m'a détesté pendant toute sa vie, que tu devais engueuler pour qu'elle accepte de passer un week-end avec moi, que tu devais supplier pour qu'elle me laisse la prendre dans mes bras. Tu te plains d'avoir mis tous tes rêves de côté pour élever notre fille, eh bah devine quoi, j'ai pas réalisé les miens non plus et j'ai même pas eu notre fille en compensation. »





_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
A strong man is strongest alone. Ever heard that ?

IYF Awards #3:
 
InvitéInvité
Anonymous
Carte d'identité

Face to Face [Juliet] Empty
MessageSujet: Re: Face to Face [Juliet]   Face to Face [Juliet] EmptyDim 29 Mai - 21:38
Ce qu'il aurait pu faire ? Se battre pour eux, cela aurait été un bon début. Juliet aussi aurait dû se battre. Elle se le reproche tout les jours que Dieu fait et maintenant, il était temps de le confronter un peu à la réalité. A l'époque, ils étaient un couple et un couple, ça fonctionne toujours par paire. Elle a fait des erreurs mais lui aussi. Peut être que celles de Logan ont été un peu moins graves, un peu plus réparables. Pourtant, elle a toujours fait du mieux qu'elle pouvait mais elle a eu l'impression de se battre contre des moulins. Elle a essayé quand il a commencé à prendre réellement ses distances. Puis elle a abandonné quand il est retourné dans le Vermont. A quoi bon tenter d'avancer quand l'autre recule ?

Bague de fiançailles. Bien entendu, cela a toujours été le plan. Elle est sûre qu'il y avait autre chose avant et après mais son esprit reste bloqué la dessus. Une bague. Ce matin là, il s'était pointé avec une bague. Pour la demander en mariage. Il ne reculait pas tant que ça finalement. Juliet reste focalisée sur cet aveu si bien qu'elle en est soudainement devenue stoïque. Si cela lui a cloué les pattes, cela n'a pas pour autant fait taire la colère qui grondait en elle. Au contraire. Bien au contraire. Il lui a reproché le mauvais choix du timing quant à sa fuite, elle pourrait aisément en faire de même. Kelly. C'était sur qu'il finirait par la jeter dans la mêlée. Elle en avait fait de même avec Joy. Il est dans le vrai, elle lui reproche ce qu'elle a fait. Sauf qu'il y a six ans, quand il l'a trouvée sur le pas de sa porte, Kelly était venue lui dire au revoir. La voilà, la différence.

« Elle partait pour l'Afghanistan ! Elle était venue me dire au revoir alors oui, on a passé une dernière nuit ensemble. Est-ce que je l'aurais fait si j'avais su que tu projetais de me demander en mariage ? Bien sur que non ! Mais comment j'aurais pu le deviner, tu étais tellement distant à cette époque. » Cette conversation ne prends pas du tout une bonne tournure alors elle fait une pause avant de prononcer des mots qui dépasseraient sa pensée. Elle inspire profondément avant de reprendre, toujours avec ce ton d'un froid mordant. « Tu projetais de me passer la bague au doigt et tu te barres sans me demander d'explications. Juste comme ça, parce que tu as mal pris que je me sois découvert un penchant pour les femmes. Je ne suis pas la seule à reprocher des choses que j'ai déjà faites, visiblement. »

Il n'a connu personne. Tiens donc, cela lui rappelle étrangement sa propre situation. Elle non plus, elle n'a connu personne. Par choix plus que par dépit. Juliet ne veut pas de quelqu'un d'autre dans sa vie. Elle n'en veut pas parce qu'il n'y a qu'avec lui qu'elle se sent réellement complète. Alors cela la fait sourire plus qu'autre chose.

« Parce que tu as croisé beaucoup de mes conquêtes, toi ? Mis à part Kelly, je veux dire. En dix ans je n'ai laissé personne prendre ta place, Logan. Je n'ai laissé à personne le droit de ne serait ce qu'essayer. Et depuis toi, je n'ai couché qu'avec des femmes. Si tu ne veux plus de moi, alors je ne veux plus des hommes. »

La suite est beaucoup plus douloureux. Il prétend que l'avoir aimée ne lui a rien apporté de bon. Pourtant, ils n'ont pas eu que des moments difficiles tout les deux. Peu à peu, la colère se transforme en tristesse. Une peine assourdissante, qui l'écrase de tout son poids. Logan est en train d'enfoncer une lame au plus profond de son âme et d'en déchirer le peu de morceaux encore intactes. Elle recule et va s’asseoir sur le bureau. C'est ça ou risque de s'écrouler. Il lui parle d'Eulalie, de ce qu'elle a du faire pour qu'elle accepte de passer du temps avec lui. Mais ça, il en est en partie responsable. S'il n'était pas parti en voyant Kelly, peut être qu'elle n'aurait pas eu à l'engueuler pour qu'ils passent du temps tout les deux. Pourtant, elle ne s'énerve pas. Son ton n'est plus froid, il est monocorde. Lointain. Elle est scotchée par ce qu'il lui a dit.

« Mon père lui a bourré le crâne avec tout un tas de conneries te concernant. J'ai eu du mal à l'en défaire alors quand tu es parti, tu lui a donné raison. J'ai ensuite fait de mon mieux pour qu'elle accepte de passer du temps avec toi. Excuses moi de ne pas avoir de baguette magique, de ne pas être un parent aussi formidable que toi. »

C'est elle qui a voulu cette conversation mais elle ne s'attendait pas à ce qu'il soit si acerbe. Elle ne pensait pas qu'il la détestait à ce point là. Voilà ce qu'il se passe quand on rumine les choses pendant une décennie. Un long moment se passe avant qu'elle ne reprenne la parole.

« Les cinq années qu'on a passées ensemble ont été les plus belles de toute mon existence. Alors t'entendre dire que m'aimer ne t'as jamais rien apporté de bon... J'aurais encore préféré que tu me tues tiens, ça aurait certainement été moins douloureux. Si tu m'avais demandé en mariage, j'aurais dit oui. Si tu me le demandais là, maintenant, ma réponse serait exactement la même. » Juliet est sincère et cela se voit dans ses yeux. De toute façon, cela ne risque pas de se produire. Il ne va certainement pas le lui demander et de toute façon, il ne doit plus avoir la bague. Il l'a probablement revendue ou même offert à Joy. Elle préfère pas le savoir, elle a assez mal comme ça. « Si tu me déteste autant, qu'est-ce que tu fais là ? Tu vas me dire qu'Eulalie a besoin de sa mère mais avec ce que je viens d'entendre, je suppose que Joy en ferait une bien meilleure que moi. »
Papa Ours
Logan CarterPapa Ours
Logan Carter
Carte d'identité
Occupation actuelle : Leader de Fort Hope
Messages : 6839
Points : 6909
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur

Face to Face [Juliet] Empty
MessageSujet: Re: Face to Face [Juliet]   Face to Face [Juliet] EmptyDim 29 Mai - 22:46


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Face to Face

29 Avril 2015


Il s'était juré de ne jamais lui dire, de ne jamais lui avouer que dans un moment de faiblesse, entre les voyages constant entre Burlington et Détroit, il s'était pris à rêver de les voir ensemble et que sur un coup de tête il avait acheté cette bague et avait roulé toute la nuit pour lui demander de l'épouser. Quel intérêt ? Il ne comprenait même pas vraiment pourquoi ça lui avait tant arraché le cœur de les voir toutes les deux. Parce que pendant les quelques semaines suivant ses retrouvailles avec Juliet et Eulalie, il avait eu l'impression que sa vie retrouvait un sens, il s'était surpris à remarquer qu'il l'aimait comme au premier jour... Mais elle, elle était passée à autre chose, elle voyait quelqu'un d'autre et il n'appréciait pas s'être trompé à ce point.

Juliet tentait pourtant de lui expliquer que ce n'était que l'affaire d'une nuit, qu'elle l'avait fait parce qu'elle ne savait pas, mais... Ça n'arrangeait pas grand chose. Etait-il vraiment si froid, à l'époque ? Il essayait seulement de leur donner du temps pour se retrouver... Il s'était tellement fourvoyé sur toute cette situation et de ne rien dire pendant six ans n'avait fait qu'empirer le problème. La jeune femme lui avoua qu'elle aurait dit oui, s'il avait osé lui demander et qu'elle dirait oui encore maintenant. Machinalement, son esprit vagabonda vers la caserne, vers sa Aston et la boite à gant dans laquelle la bague reposait tranquillement depuis des mois. Il l'avait emporté avec lui en quittant sa maison pour les retrouver. Pourquoi ? Il n'en savait même plus rien, tout avait changé en si peu de temps, ça n'avait plus aucun sens. Aujourd'hui, il ne se sentait plus la force de poser cette question.

Mais Juliet en rajoutait toujours une couche et il n'en pouvait plus. C'était bien de tout balancer, d'ouvrir les vannes et de faire éclater des années de non-dits et de rancœur, mais ça l'épuisait. Il ne voulait plus vivre tout ça et même si la jeune femme revenait avec lui à la caserne, qu'est-ce qui lui assurait qu'elle ne changerait pas d'avis dans un mois, dans deux ans ? Et qu'elle ne les replongerait pas une nouvelle fois dans cette horreur. Ou lui. Il n'était pas totalement blanc non plus, il devait bien l'admettre. Et il ne voulait pas laisser Joy ou laisser Juliet. Tout ça lui semblait tellement futile. Ils se battaient, parlaient de sentiments et d'histoires passées depuis des années. Ça n'avait plus d'importance actuellement, il avait besoin de toute son énergie pour survivre, pas pour jouer aux chaises musicales dans un triangle amoureux idiot.

« Je ne te déteste pas, Juliet. J'en suis incapable. C'est juste... J'suis épuisé. Par cette vie que j'ai pas eu, par tout ce qui se passe dehors en ce moment. J'veux seulement en finir une bonne fois pour toute et rentrer chez moi. Mais c'est impossible, on est coincé, on peut pas juste jouer aux gentils voisins pour partager la garde de notre fille. On doit vivre ensemble et j'sais pas comment faire. Si on peut pas être amis, si on est trop brisés pour être ensemble, qu'est-ce qu'il reste ? »

Il ferma les yeux un instant, passant une main lasse sur son visage. Si seulement il pouvait ouvrir les yeux et être chez lui. Pas à la caserne, à supporter la faim et la mort tous les jours, non, dans sa maison dans le Vermont, loin de toute l'horreur, de toutes les crises. Une idée stupide et irréalisable lui traversa même l'esprit. Si Max était ici, alors sa cabane au fin fond des bois devait être vide... Il se voyait bien aller s'y terrer en attendant que le monde retrouve un rythme plus supportable. Mais ce serait seulement prendre la fuite, exactement ce qu'il reprochait à Juliet, pour le coup.

« J'suis pas là seulement pour Eulalie. Quand Kelly m'a dit que tu n'étais pas arrivée à l'hôpital, j'ai eu peur que tu sois morte et on t'a cherché partout. J'suis content que tu ailles bien, mais... J'en peux plus, Juliet. Je susi fatigué, j'veux arrêter les frais. Ce qu'on a vécu, c'était génial et je le regrette pas, loin de là, mais je commence à me demander si on a pas trop fantasmer cette histoire et que c'est pour ça qu'on y arrive plus. La réalité n'a rien à voir avec ce dont je me souviens de toi ou de moi. »

Il avait encore la désagréable impression de rompre avec elle alors même qu'il ne l'avait jamais fait. Et que ce n'était même pas le but actuellement. Il n'essayait pas de lui dire qu'il voulait en finir avec elle ou qu'il ne l'aimait plus, parce que c'était faux. Seulement que ce qui se passait entre eux en ce moment, il ne pouvait pas croire que c'était encore eux, que c'était bien et qu'ils seraient heureux.





_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
A strong man is strongest alone. Ever heard that ?

IYF Awards #3:
 
InvitéInvité
Anonymous
Carte d'identité

Face to Face [Juliet] Empty
MessageSujet: Re: Face to Face [Juliet]   Face to Face [Juliet] EmptyLun 30 Mai - 15:38
Juliet tente désespérément de se persuader que cette conversation est un mal nécessaire pour qu'ils aillent de l'avant tout les deux. Ensemble ou non, cela n'est pas le propos actuellement. Ils doivent juste oser se dire tout ce qu'ils ne se sont pas dit durant la dernière décennie pour enfin laisser tout ça derrière eux. Pour qu'enfin le passé reste le passé et que cela arrête de les bouffer de cette manière. Mais les mots de Logan lui ont fait mal et, même s'il vient de lui dire qu'il ne pourrait jamais la détester, c'est trop tard. Il lui a dit qu'elle ne lui a rien apporté de bon mise à part une enfant qui ne l'aime pas. Ça, elle n'est pas prête de l'oublier. Fidèle à elle même, elle s'est redressée et elle n'en touchera pas un mot. Cela l'énerve qu'après autant d'années, il puisse encore l'atteindre avec autant de force. Il a de l'emprise sur elle, bien plus qu'elle ne l'avait imaginé.

Il est fatigué. Elle aussi l'est. Tous les survivants le sont. Ce monde est devenu hostile, les morts hantent désormais les rues. Vivre est devenu un combat de tout les instants. Juliet le regarde se passer une main sur le visage après lui avoir demandé ce qu'il leur restait comme options. Elle hausse les épaules. Ils ne seront jamais des amis. L'amour qu'ils se sont portés autrefois est bien trop passionné pour terminer en une simple amitié. Juliet n'y croit pas une seule seconde, il est bien naïf s'il s'imagine que cela est possible. Est-ce qu'ils sont trop brisés pour être ensemble ? Peut être. Elle n'en sait rien. Elle est sûre de rien quand il s'agit de lui. Au fond, elle aimerait pouvoir recoller véritablement les morceaux. Mais il a Joy, il semble y tenir à sa rouquine. Pour sa part, elle a retrouvé Kelly. L'espoir d'un nouveau départ semble bien compromis et pour de bon, cette fois. Non, il ne leur reste plus qu'à essayer de s'entendre et de mettre leurs différends de côté. Pour le bien du groupe, pour le bien de leur petite Eulalie.

« Moi aussi j'aimerais que tout cela s'arrête et reprendre le cours de ma vie. Arrêter de sursauter au moindre bruit, arrêter de me demander si on va survivre à un autre jour. Mais c'est impossible. On est dans cette galère et on doit bien composer avec. C'est ça, notre vie maintenant. » D'un geste ample du bras, elle désigne la fenêtre et les silhouettes au pas traînant que l'on pouvait apercevoir en guise de paysage. « Je ne sais pas ce qu'il nous reste, j'en sais rien. On a plus qu'à essayer de se supporter, ça serait un bon début. »

Elle se lève, se dirige vers la fenêtre alors qu'il lui explique dans les grandes largueurs combien cette situation lui est difficile. Il n'est vraiment pas le seul, pour elle aussi c'est compliqué. Juliet se demande comment ils ont pu en arriver là, à quel moment leur relation à dégénéré à ce point. Quand se sont ils perdus de cette façon ? Et une seule raison lui vient en tête : l’apocalypse. Avant ils vivaient éloignés l'un de l'autre, ils avaient chacun leur vie de leur côté. Il y a un vieux proverbe qui dit : Loin des yeux, loin du cœur. Pour eux, c'est douloureusement vrai. C'est la cohabitation ratée qui a envenimé les choses. Ils ne peuvent pas juste habiter l'un à côté de l'autre.

Il a raison.  Tout ça, ce n'est pas eux. Ils ne s'engueulaient pas de cette manière avant, ils ne se balançaient toutes ces choses affreuses en pleine figure. Ils ont édulcoré leur liaison passée comme s'ils essayaient de cacher à quel point elle est devenue chaotique. Ils sont bloqués dans le passé, pris au piège d'une relation qu'ils ont rêvée et qu'ils n'ont pas forcément eue. Le voilà leur problème. Juliet soupire et pose son front contre la vitre. D'un air absent, elle regarde l'extérieur. Ce dehors qui menace de les tuer à chaque instant.

« Je crois qu'on est trop focalisés sur ce qu'on était avant. Je reste coincée sur le Logan qui j'ai connu il y a quinze ans. Mais, tu n'es plus le même. Et moi non plus d'ailleurs. On a évolué, on s'est blessé et on a changé. On est parents désormais. On ne pourra jamais retrouver ce qu'on avait avant de se perdre de la sorte. Il faut qu'on accepte de parler de cette histoire au passé. C'était génial, mais c'est terminé. »

Juliet serre les poings. Elle a l'affreuse impression de le quitter encore une fois. Pourtant, ce n'est pas son intention. Elle ne veut pas dire qu'elle ne l'aime plus, c'est faux. S'il est incapable de la détester, elle est incapable de cesser de l'aimer. Quelque part, elle est bien contente de lui tourner le dos à ce moment là. Lui dire cela en le regardant dans les yeux l'aurait fait fondre en larmes. Et elle n'en a pas envie, elle n'a plus envie de pleurer en pensant à lui.

« Ça ne fonctionne pas parce qu'on a toujours essayé de reprendre là où on s'était arrêté. Je pense qu'il faut qu'on laisse ça derrière nous. Quoi qu'il se passe entre toi et moi à partir de maintenant, on doit le construire sur des bases neuves et saines. »

Elle veut croire que cela est possible. Croire qu'ils ont encore une chance de bâtir quelque chose de nouveau, quelque chose qui ne les blesserait pas. Elle espère juste que cette fois, ça marchera pour de bon et qu'ils ne se déchireront pas au premier grain de sable. Peu importe ce qu'ils deviennent l'un pour l'autre, elle voudrait juste qu'ils arrêtent de se battre.
Papa Ours
Logan CarterPapa Ours
Logan Carter
Carte d'identité
Occupation actuelle : Leader de Fort Hope
Messages : 6839
Points : 6909
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur

Face to Face [Juliet] Empty
MessageSujet: Re: Face to Face [Juliet]   Face to Face [Juliet] EmptyLun 30 Mai - 17:10


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Face to Face

29 Avril 2015


Ce que disait Juliet était vrai, chaque personne encore en vie aujourd'hui désirait la même chose que Logan, probablement, mais peu importe à quel point ils le voulaient, ça n'arriverait pas. Pourtant, l'homme sentit une rage étrange monter en lui tandis que la jeune femme parlait. C'était elle qui osait discuter aussi posément sur ce sujet ? Alors même qu''un mois plus tôt elle avait quitté la sécurité d'une caserne armée et barricadée pour aller vagabonder on ne savait où tout simplement parce qu'elle ne supportait pas de voir son ex avec une autre femme. C'était la décision la plus immature qu'il ait jamais vu et maintenant elle venait lui expliquer la vie comme s'il ne l'avait pas compris depuis longtemps.

Il dut faire un effort surhumain pour ne pas lui répondre à ce sujet. Ça ne servirait à rien de plus qu'ajouter de l'huile sur le feu et il ne fallait pas. Ils parvenaient à discuter, mais pas à s'entendre, ils ne seraient probablement jamais d'accord. Mais tant pis, ils ne pouvaient pas fuir, ils ne pouvaient pas remettre une centaine de kilomètres entre eux pour apprendre à se supporter. Logan venait de retrouver sa fille et pour la première fois, Eulalie donnait l'impression de vouloir lui laisser une chance, elle passait du temps avec lui, elle lui parlait. Elle ne l'aimait pas encore comme elle aurait du aimer son père, mais elle essayait et il ne comptait pas renoncer à ça alors qu'il n'aurait peut-être jamais d'autre chance.

Alors il se contenta d'écouter, de laisser les paroles de Juliet glisser sur lui. Repartir de zéro, ne plus se focaliser sur le passé.. Il aurait pu le faire, peut-être. Il avait du mal à lui pardonner, pourtant il ne s'était jamais considéré comme une personne rancunière, mais avec elle.. Il l'observait lui tourner le dos, appuyée contre la vitre. Comment ça pouvait marcher, tout ça ? Il était à la fois profondément agacé en voyant la jeune femme et devait lutter avec l'envie irrépressible d'aller passer ses bras autour d'elle dans l'espoir de la rassurer. Heureusement qu'elle parlait, ses mots le transperçaient et lui remettaient les idées en place, l'empêchant de commettre une erreur de plus. Du moins, jusqu'à ce qu'elle se taise à son tour et que le silence retombe dans la pièce, faisant augmenter le malaise de Logan, qui ne put se retenir de finir par lâcher :

« Qu'est-ce qui se passera quand tu me verras avec Joy ? » Après tout, elle était partie parce qu'elle ne pouvait pas les voir ensemble à une époque où leur intimité ne transparaissait nul part ailleurs que derrière la porte close et soigneusement verrouillée de sa chambre. Mais depuis que Juliet était partie, Logan ne s'était plus gêné pour afficher au grand jour sa relation avec la rouquine et il n'avait pas vraiment envie de faire un pas en arrière. Il le ferait pourtant, si ça pouvait empêcher que leur vie à la caserne devienne insupportable. « Tu pourras vivre avec ? Qu'est-ce que tu attends maintenant ? Qu'on passe à autre chose et qu'on arrive juste à se supporter ou... »

Il n'arrivait pas même à finir sa phrase. Cette perspective l'effrayait. Après cette conversation, après ce mois d'Enfer, il n'osait plus imaginer que quelque chose était possible entre eux. Mais elle ? Il devait savoir clairement ce qu'elle en pensait avant qu'ils ne repartent, histoire d'éviter les mauvaises surprises quand ils seraient sur place.





_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
A strong man is strongest alone. Ever heard that ?

IYF Awards #3:
 
InvitéInvité
Anonymous
Carte d'identité

Face to Face [Juliet] Empty
MessageSujet: Re: Face to Face [Juliet]   Face to Face [Juliet] EmptyLun 30 Mai - 22:07
Juliet fixe le lointain, elle est abasourdie par ses propres paroles. C'est elle qui venait de dire que leur histoire était terminée alors qu'elle s'y accroche comme une damnée depuis prêt d'une décennie. Les souvenirs tournent en boucle dans son esprit, la photo de Logan est toujours soigneusement rangée à sa place dans une de ses poches, le tatouage qu'elle s'est faite faire ne s'effacera jamais. Leur avenir dépend de cette conversation et elle le sait. Ils doivent crever l'abcès, se dire tout ce qu'ils ont retenu durant toutes ces années. Longtemps, elle s'est persuadée qu'il ne l'aimait plus. D'ailleurs, c'est en se basant sur cela qu'elle a tenté d'avancer. Puis, il y a eu la nuit dans la voiture. Puis, il y a eu un « je t'aime » et maintenant une bague de fiançailles. Dans d'autres circonstances, l'atmosphère aurait pu être vraiment heureuse. Une jolie bulle dans ce monde dévasté. Mais non. Il n'y aura rien de tout cela et l'ambiance est pesante alors qu'aucun des deux n'ose prendre la parole.

La question de Logan claque dans l'air avec la force d'un coup de fouet. Juliet reprends ses esprits et elle est bien obligée de se la poser aussi maintenant qu'il attends une réponse. Depuis le début de leur conversation, elle l'a soigneusement éludée, la reléguant au fin fond dans la liste des points à aborder. Pourtant, c'est important. Mais elle n'a pas envie de l'imaginer avec la rouquine. Pour elle ce couple est improbable tant ils sont différents. Il est aussi calme et silencieux qu'elle est bavarde et remuante. Elle se tourne vers lui, gardant le dos contre la vitre. Elle hausse les épaules d'un air résigné et affiche une mine résolument triste.

« Je ne compte pas me sauver, si c'est ça ta question. Sérieusement j'en sais rien. Je ne veux pas te mentir en te disant que je vais bien le vivre alors je préfère me taire. Je vais me conduire en adulte, j'imagine. Après, ne me demande pas de l'accepter. C'est un peu trop tôt pour ça. »

Au moins, elle a été franche pour une fois. Elle ne lui a pas dit ce qu'il voulait entendre. La seule chose dont elle est sûre c'est qu'elle ne se sauvera pas encore une fois, elle ne refera pas deux fois la même boulette. Qu'est-ce qu'elle attends ? Bonne question. Elle ne le sait pas elle même, comment le formuler ? Est-ce qu'elle veut qu'ils s'entendent ? Naturellement, elle ne demande que ça. Après cette mise à nu, la perspective d'être à nouveau en couple avec lui est passée au second plan. Non, ce dont elle a le plus peur c'est de le perdre pour toujours. Et là, elle a bien failli. Elle est habituée à l'avoir à ses côtés, il est la personne qui compte le plus pour elle. Si elle doit le laisser à Joy pour ne pas qu'il la quitte pour de bon, alors soit.

« J'ignore ce qu'il va se passer maintenant entre nous, je pense que j'ai grillé le peu de chances qui me restaient de te reconquérir un jour alors... Je sais pas. Je suis dans le flou. Effectivement, j'ai toujours espoir que les choses s'arrangent et qu'on forme enfin la famille que l'on devrait être depuis longtemps déjà. Mais... »

Elle ne sait pas comment aborder le sujet. Juliet fait un pas en avant, elle lutte pour ne pas aller le serrer contre elle. Elle voit la fatigue et la lassitude se dessiner sur les traits de son visage, elle sait que c'est en grande partie de sa faute. Pourtant, elle s'abstient. Elle ne doit pas, cela ne serait pas bien.

« Je ne serais pas un obstacle entre toi et Joy. Si c'est vraiment ce que tu veux, si elle réussit là où moi j'ai échoué alors qu'il en soit ainsi. Tout ce que je veux maintenant, c'est... Enfin, je... » C'est compliqué, elle bafouille et sans s'en rendre compte, elle a encore fait un pas dans sa direction. Juliet n'arrive pas à faire sortir les mots parce qu'elle ne les a jamais dit à quiconque auparavant. Puis ils sortent alors que sa voix n'est qu'un murmure. « Je veux juste ne pas te perdre, Logan. »

Peu importe ce qu'il va arriver désormais. Peu importe qu'il termine son existence avec une autre. Juliet veut juste qu'il ne s'éloigne pas d'elle. Ça, elle n'est pas sûre de le supporter.
Papa Ours
Logan CarterPapa Ours
Logan Carter
Carte d'identité
Occupation actuelle : Leader de Fort Hope
Messages : 6839
Points : 6909
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur

Face to Face [Juliet] Empty
MessageSujet: Re: Face to Face [Juliet]   Face to Face [Juliet] EmptyLun 30 Mai - 22:41


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Face to Face

29 Avril 2015


Chacune de leurs conversations avaient un arrière-goût de fin nette et définitive, ces temps-ci. Mais en même temps, ils n'avaient jamais vraiment mis un terme correct à leur histoire. Juliet était partie sans vraiment donner le temps à Logan d'assimiler et de réagir, Charles avait fait tampon entre eux, empêchant le jeune homme qu'il était à l'époque de pouvoir discuter vraiment avec Juliet et par la suite, ils s'étaient simplement évités pendant dix ans. Alors pour une fois qu'ils pouvaient parler vraiment, qu'ils osaient parler vraiment, ils avaient enfin l'occasion de mettre un terme à cette relation et même si ça faisait un mal de chien, il fallait en passer par là. Logan avait l'impression d'avoir pris dix ans de plus en une seule soirée. Il était à bout de force, fatigué, brisé. Pas seulement à cause de Juliet, loin de là même. Et peu importe combien la discussion était difficile, ça lui faisait du bien de l'avoir.

Et puisqu'il fallait en passer par là, il mentionna Joy. La jeune femme était totalement opposée à tout ce qu'il s'imaginait aimer chez une femme, elle était tout le contraire de lui et bien différente de Juliet aussi. Mais elle lui avait redonné un peu de l'espoir qu'il lui manquait tant, elle lui avait appris à s'ouvrir et donné un aperçu de ce que pourrait être une vie dans laquelle il n'attendrait pas simplement que son ex revienne vers lui. Et il n'osait pas simplement imaginer se séparer d'elle alors il avait besoin que Juliet lui donne une sorte de bénédiction, aussi ridicule que cela pouvait sembler.

Elle faisait un effort, autant pour être honnête que pour montrer un peu de compréhension sur cette relation qu'il avait avec une autre et il lui en fut reconnaissant. Ce serait compliqué, il s'en doutait forcément, mais c'était un bon début. Il la laissa s'approcher lentement, timidement, sans faire le moindre geste pour sortir de sa trajectoire. Elle s'arrêta finalement, avant qu'ils ne soient trop proche, lui avouant piteusement qu'elle ne voulait simplement pas le perdre. Un léger soupir s'échappa des lèvres de Logan et il avança d'un pas lui aussi, avant d'oser lui répondre, le regard fuyant.

« Elle me rend heureux. » commença-t-il, honnête à son tour. « Je sais pas combien de temps ça va durer, mais c'est reposant et j'ai besoin de ça. » Sans Joy, il ne savait même pas combien de temps il aurait tenu le coup pendant l'absence de Juliet. Ça l'avait mis dans un tel état... Mais elle ne serait probablement pas partie si Joy n'avait pas été là en premier lieu, cela dit. Pourtant, il ne regrettait pas la présence de la rouquine à ses côtés, pas plus que la relation qui les liait et qui mettait en péril la famille dont il avait toujours rêvé. Mais une famille, ça n'était pas forcément un couple marié et heureux entourés de leurs enfants tout aussi heureux, il avait mis du temps à le comprendre, mais il le voyait maintenant. « Mais ça ne veut pas dire que tu me perdras, Juliet. Je te l'ai déjà dit, toi et moi on est liés à vie et tu compteras toujours pour moi. C'est juste... » Hésitant, il accepta pourtant de croiser son regard. « On peut être une famille sans être ensemble, on peut être heureux chacun de notre côté avec d'autres et avoir quand même notre famille à nous. Tout le monde le faisait, pourquoi pas nous ? »

Des couples divorcés, c'était monnaie courante dans leur ancienne vie. Personne n'en souffrait pour autant, il suffisait de trouver un équilibre et ils pourraient le trouver eux aussi, ils n'étaient pas plus idiots que les autres, pas plus déchirés. Et ils n'avaient même pas à passer par l'étape du divorce, il fallait seulement apprendre à vivre ensemble, quitte à ce que ce soit difficile au début. C'était le mieux pour tout le monde, de toute façon. Ils étaient tous les deux aussi épuisés l'un que l'autre par cette histoire et ils avaient tous les deux besoin d'une pause. S'ils étaient fait l'un pour l'autre, ça finirait par se faire, non ?

« Kelly est... Je l'aime bien. » murmura-t-il gentiment. Ça faisait des jours qu'ils étaient tous les deux, partis à la recherche de Juliet et étrangement, Logan s'était surpris à apprécier la jeune femme. Elle n'avait rien de la succube s'étant donnée pour mission de détruire sa vie dont il s'était forgé l'image au fil du temps. « Et elle tient vraiment à toi. » Il n'essayait pas de se délester de Juliet en la refilant à une autre, loin de là, mais même si ce ne serait pas facile pour lui non plus de la voir avec une autre, elle avait le droit de tourner la page aussi. Ce serait tellement plus simple s'ils avaient tous les deux cette chance.





_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
A strong man is strongest alone. Ever heard that ?

IYF Awards #3:
 
InvitéInvité
Anonymous
Carte d'identité

Face to Face [Juliet] Empty
MessageSujet: Re: Face to Face [Juliet]   Face to Face [Juliet] EmptyMar 31 Mai - 15:43
En ce moment, chaque conversation qu'ils ont ensemble commence et termine de la même manière. Ils s'engueulent, ils se quittent puis ils se réconcilient. Celle d'aujourd'hui n'échappe pas à la règle. Pourtant, elle est différente. Juliet a vraiment l'impression qu'ils ont avancés, qu'ils savent désormais un peu plus où ils en sont. Ils ont fait un pas ensemble, peut être pas dans la même direction, mais ensemble. Ils ont enfin mis des mots sur la rancœur qu'ils éprouvaient, ils ont enfin mis un terme propre et net à une relation vieille de dix ans maintenant. La jeune femme se sent triste, elle a mal mais étrangement, elle est soulagée. Elle sait que les choses ne peuvent que s'améliorer entre eux désormais. Cela ne va pas être simple, il y aura peut être encore des prises de becs mais leur histoire inachevée ne les blessera plus. Ils ont crevé l'abcès, enfin. Ils sont honnêtes l'un envers l'autre même si cela implique d'entendre des choses qui ne font pas spécialement plaisir. Mais cela fait partie du deal, ils ne pourront se retrouver pleinement que s'ils sont sincères et honnêtes l'un envers l'autre.

L'entendre dire qu'il est heureux avec Joy et qu'il a besoin d'elle fait partie des choses qui ne font pas forcément du bien. Dans un sens, elle est vraiment contente pour lui. Dans un autre, elle est triste. Il le lui a avoué sans oser la regarder, peut être qu'il sait que cela va un peu la toucher. Et c'est le cas. Pourtant, elle se surprend à lui sourire. Parce que, s'il est heureux, alors elle doit l'être aussi non ? Pas maintenant, il est encore un peu tôt pour qu'elle se réjouisse de le voir conter fleurette à une autre mais cela ne lui semble plus impossible. Il lui assure qu'elle ne le perdra jamais et elle sait qu'il a raison. Si elle avait dû le perdre un jour, il y a longtemps que cela serait fait. A chaque fois, ils finissent toujours pas se retrouver. Et puis maintenant, il y a Eulalie. Ce petit jeu du chat et de la souris commençait vraiment à devenir fatiguant et éprouvant. Elle est contente qu'il soit enfin terminé.

Quand Logan ose croiser son regard, c'est pour lui expliquer qu'ils peuvent encore être une famille. Une famille est avant tout composée d'être qui comptent les uns pour les autres, qui s'entraident et qui seront toujours là, quoi qu'ils puissent se passer. Ils peuvent être heureux désormais, maintenant qu'ils ne seront plus hantés par le fantôme de leur passé. Ils peuvent être une famille même s'ils sont heureux chacun de leur côté. Juliet ne doute pas retrouver quelqu'un un jour, peut être bien que cette personne est en train de fouiller les environs en ce moment même. Ce dont elle doute, c'est de pouvoir ressentir à nouveau ce qu'elle a éprouvé pour Logan. On aime réellement qu'une seule fois dans une vie, ça elle en est persuadée. Et s'ils sont des âmes sœurs alors ils finiront bien par se retrouver.

Elle se sent plus légère d'un coup, elle a enfin ouvert les yeux. Elle n'est plus focalisée sur une histoire qui n'a visiblement plus lieu d'être.

« On a jamais parlé de cette manière, avant. Je suppose que, si on continue comme cela, on devrait y arriver nous aussi. Cela ne sera pas simple tout les jours mais il n'y a pas de raison qu'on échoue. Et puis, on le doit pour Eulalie. »

Eulalie. En rentrant, ils devront tout lui expliquer. Elle est en âge de comprendre et s'ils lui exposent les choses calmement et posément, tout va se passer pour le mieux. Pourtant, Juliet ne pense pas qu'ils ne s'aiment plus. Elle ne pense pas qu'ils soient amis un jour, ils sont juste un homme et une femme avec un passé commun. Ils s'aiment d'une manière différente parce qu'ils sont différents eux aussi. Ils sont parents, ils sont les piliers de la famille qu'ils sont en train de reconstruire petit à petit.

Ainsi donc, Logan apprécie Kelly. Juliet a l'impression qu'il lui donne une sorte de bénédiction et c'est une sensation très bizarre. Pas dérangeante ou gênante, juste bizarre. Elle ne s'y attendait pas vraiment et elle est agréablement surprise. Kelly n'est pas une mauvaise femme, elle est loin de la diablesse qu'il s'est imaginé qu'elle était. Mais si cela est vrai pour lui et Kelly, cela doit l'être pour elle et Joy. En rentrant, elle fera l'effort de passer du temps avec la rouquine, elle finira bien par l'apprécier.

« Moi aussi, je tiens énormément à elle et ça compte beaucoup pour moi que tu l'apprécies. Je ne me vois pas être heureuse avec quelqu'un que tu détestes. »

Après un petit moment, Juliet face encore un pas puis vient passer ses bras autour de la taille de Logan, le serrant doucement contre elle. Cette étreinte n'a rien d’ambiguë et il ne faut pas voir là plus qu'une simple accolade. Elle est tout simplement heureuse de l'avoir retrouvé après une décennie à s'être égarés.

« Je fais faire des efforts. Avec Joy, je veux dire. Mais... » Elle se détache un peu de Logan pour le regarder dans les yeux, tandis qu'un sourire mi amusé mi effrayé se dessine sur son visage. « Est-ce qu'elle parle toujours autant ? »
Papa Ours
Logan CarterPapa Ours
Logan Carter
Carte d'identité
Occupation actuelle : Leader de Fort Hope
Messages : 6839
Points : 6909
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur

Face to Face [Juliet] Empty
MessageSujet: Re: Face to Face [Juliet]   Face to Face [Juliet] EmptyMer 1 Juin - 4:40


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Face to Face

29 Avril 2015


L'optique d'une vie dans laquelle ils pourraient faire plus que se supporter était très plaisante. En finir avec les drames, avec les non-dits. Ils s'aimaient, ils ne cessaient de le répéter à chaque conversation qu'ils avaient ces temps-ci, alors ça n'avait pas à être aussi compliqué. Logan était heureux avec Joy et il ne le cacha pas à la jeune femme, mais ça ne voulait pas dire qu'ils ne pouvaient pas s'entendre tous les deux. Qu'ils ne pouvaient pas être une famille et être tous heureux. Et il fut grandement soulagé de voir que Juiet partageait finalement son point de vue.

Pour la première fois, il retrouvait espoir que les choses s'arrangent entre eux. Ils ne retrouveraient sans doute pas ce qu'ils avaient connu bien des années auparavant, mais ça n'avait pas vraiment d'importance. Ils n'étaient que des adolescents, à cette époque. Juliet venait de finir le lycée et lui... Il n'en était pas si loin non plus. Le temps avait passé, ils avaient tous les deux grandi, changé. Et pourtant ils continuaient de se focaliser sur leurs rêves d'ado comme si c'était toujours réalisable. Mais le moment était venu d'admettre que non et c'est ce que fit Logan, allant même jusqu'à parler de Kelly, donner une chance à son ex de retrouver le bonheur elle aussi, comme il en prenait la direction avec Joy.

Il referma ses bras autour de Juliet quand elle vint se blottir contre lui, profitant un instant de cette étreinte. Elle lui manquait toujours, il l'aimait toujours. C'était douloureux et un peu agaçant de ressentir ça. Mais il savait que ça finirait par passer, suffisamment pour qu'il ne recommence pas à faire n'importe quoi, en tout cas. Il sourit à son tour en écoutant sa question.

« Elle s'arrête seulement quand elle dort... » plaisanta-t-il. Joy n'était pas aussi bavarde que ça, mais c'était certain que comparé à lui ou à Juliet, elle semblait ne jamais s'arrêter. La bombe était désamorcée. Beaucoup plus rapidement que ce à quoi il s'était attendu, en plus. Il n'était pas encore certain de lui avoir totalement pardonné, pas assez en tout cas pour avoir envie de tout envoyer valser pour elle, mais il arrivait à lui parler tranquillement et ça, c'était un immense pas en avant. Peut-être que tout se passerait bien à l'avenir... Il passa une main distraite dans les cheveux de Juliet avant de demander, manquant clairement d'assurance : « Tu veux aller voir Kelly ? Faut que je parle à Max, de toute façon... » La situation paraissait meilleure entre eux, il fallait donc qu'il passe à la suite. Cette simple idée faisait monter son angoisse à vitesse grand V. Mais tout irait bien, pas vrai ? La seule façon de le savoir, c'était d'aller demander. Pourtant, avant d'amorcer le moindre mouvement pour partir, il se sentit obligé de poser une nouvelle question.

« Max et... Oliver, c'est ça ? Ils sont...Ensemble ? » Peut-être que c'était lui, le père du gamin et que Logan s’inquiétait juste pour rien. Il y avait de grandes chances, de toute façon.





_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
A strong man is strongest alone. Ever heard that ?

IYF Awards #3:
 
InvitéInvité
Anonymous
Carte d'identité

Face to Face [Juliet] Empty
MessageSujet: Re: Face to Face [Juliet]   Face to Face [Juliet] EmptyJeu 2 Juin - 15:18
Blottie contre Logan, Juliet ferme les yeux un instant. Elle veut profiter un peu de cette étreinte, elle sait qu'une fois sortie de cette pièce il n'y en aura plus. Parce qu'il est avec Joy lui maintenant et qu'elle a promis des efforts. Elle va essayer de bien se comporter avec la rouquine, d'apprendre à la connaître et pourquoi pas à l'apprécier. Logan a bien réussi à changer d'avis concernant Kelly, pourquoi n'y arriverait elle pas ? Elle ignore ce qu'il va se passer demain, quand elle va rentrer à la caserne et qu'elle va réellement être confrontée à tout ça. Cela ne sera pas évident, elle risque de serrer les dents un bon nombre de fois. Les sentiments qu'elle éprouve pour Logan n'ont pas disparu et ils vont mettre un bon bout de temps avant de s'estomper. S'ils s'estompent un jour. Alors elle ignore tout en ce qui concerne son retour mais elle va tout faire pour tenir ses promesses. Pour une fois.

Un sourire désespéré s'étire sur son visage quand il lui dit que Joy arrête de parler que quand elle dort. Ça promet. Juliet ne parle pas beaucoup, juste quand c'est nécessaire. Avec Logan, ils pouvaient rester plusieurs longues minutes sans ouvrir la bouche sans que cela ne soit gênant. Elle lève le regard vers lui une nouvelle fois.

« J'irai faire la causette pendant sa sieste alors. »

Elle n'est pas même pas sûre que Joy fasse des siestes. Mais il va falloir qu'elle trouve un moyen de l'écouter parler sans lui demander brusquement de se taire. Cela serait en contradiction avec ses bonnes résolutions. Surtout qu'elle ne sait tellement quel sujet aborder avec cette fille, elle doit avoir dix ans de moins au minimum. Elle retient un soupir alors que Logan lui propose d'aller voir Kelly. A contre cœur, elle se détache de lui.

« Oui, je vais aller la voir. J'crois qu'on a des choses à se dire. »

Elle n'a pas tellement envie d'évoquer ça avec lui, ça serait vraiment trop étrange. Ils ne sont officiellement séparés que depuis quelques minute après tout et leur avenir est tout ce qu'il y a de plus incertain. Enfin, elle n'a pas le temps de s'épancher sur le sujet puisqu'il lui pose une question plus que bizarre. Pourquoi est-ce qu'il veut savoir ça de toute façon ? Cela ne peut pas être à cause de l'enfant que Max porte ? Non... C'est pas ça. Juliet préfère ne pas lui en parler. Ils viennent tout juste de se réconcilier, elle ne veut pas entrer dans un débat qui entraînerait une nouvelle dispute. Qu'il ait une nouvelle petite amie, elle veux bien essayer de vivre avec. Qu'il fasse des enfants un peu partout ça par contre, c'est une toute autre histoire.

Juliet affiche un sourire de façade, se concentrant pour ne pas ouvrir sa grande bouche. Alors elle tourne sa langue sept fois avant de parler. C'est bien comme ça qu'il faut faire pour ne pas dire d’âneries n'est-ce pas ?

« J'en sais rien. Ils sont proches, ça c'est sûr. S'ils sont un couple, ils ne laissent rien transparaître. »

Et c'est vrai, elle en sait rien. Juliet aurait aimé pouvoir lui donner la réponse qu'il attendait mais ce n'était pas possible. Elle ne veut pas lui mentir. Elle ne veut plus lui mentir.

« Je vais aller trouver Kelly. Il va pas tarder à faire nuit et j'ai pas trop envie de traîner dehors. Donc... A plus tard ? »
Contenu sponsorisé
Carte d'identité

Face to Face [Juliet] Empty
MessageSujet: Re: Face to Face [Juliet]   Face to Face [Juliet] Empty

 Face to Face [Juliet]
In Your Flesh :: Last pub before the end of the world :: Archives :: RPs

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Vous allez poster avec

Outils de modération