Vote au top-site, sauve une licorne !
In Your Flesh
Depuis l'été 2014, l'Apocalypse règne sur le territoire américain. Dans la région de Détroit, les survivants s'organisent seuls depuis des mois pour sauver leurs vies et résister aux rôdeurs. Quand, après trois ans sans nouvelles du gouvernement, l'armée revient à Détroit, un nouvel espoir semble possible pour les survivants. Mais à quel prix ?
Vote au top-site !
Nous sommes en Novembre/Décembre 2017
En ce moment sur IYF :

× [Intrigue 5.2]
RP commun en cours

× [Animation #10]
La Coupe des 4 Maisons, jeu de course et RP multivers

Intrigue #5 : What lies ahead
Moment de vérité

Après plusieurs mois de cohabitation entre civils et militaires, la tension monte au point de menacer la paix précaire autant au sein de Fort Hope qu'avec l'extérieur.

[Lire l'intrigue] [Jouer un soldat]

 Animal I Have Become [Katherine]
In Your Flesh :: Last pub before the end of the world :: Archives :: RPs

Papa Ours
Logan CarterPapa Ours
Logan Carter
Carte d'identité
Occupation actuelle : Leader de Fort Hope
Messages : 6839
Points : 6909
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur

Animal I Have Become [Katherine] Empty
MessageSujet: Animal I Have Become [Katherine]   Animal I Have Become [Katherine] EmptySam 22 Oct - 2:41
Animal I Have Become
Logan & Katherine, 15 Août 2015


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Aussi discrètement que possible, Logan s'approcha de la fenêtre la plus proche de l'entrée du manoir qu'il occupait depuis quelques semaines avec les restes de son groupe. Pendant quelques secondes, il observa l'intérieur de la bâtisse avec la plus grande attention du monde, guettant le plus petit mouvement. Mais ne voyant pas la moindre présence au travers de la vitre crasseuse, il se décida enfin à pousser la porte pour pénétrer dans ce qui fut autrefois un musée et qui ne ressemblait désormais plus à grand chose. Le mobilier luxueux restait en place, mais l'endroit avait perdu de sa superbe maintenant que plus personne n'en prenait vraiment soin, pas même les survivants s'abritant là. Ce n'était rien de plus qu'un abri de fortune à leurs yeux, un toit au-dessus de leurs têtes pour affronter les jours et les nuits en attendant de pouvoir mettre en place un plan viable et retourner à la caserne, même si personne ne s'en plaignait, reconnaissant aux habitants du Coast Guard de leur avoir prêté ce lieu nettoyé et sécurisé sans poser trop de questions.

Pratiquement sur la pointe des pieds, l'homme traversa le hall pour rejoindre au plus vite l'un des nombreux salons du manoir, dans l'espoir de se cacher le plus loin possible des autres. Il était encore tôt, ou du moins pas assez tard pour que qui que ce soit s'inquiète vraiment qu'il manque à l'appel, le soleil de la fin d'après-midi brillerait  encore pour quelques heures, ce qui lui laissait largement le temps de profiter de sa solitude avant de s'obliger à faire part de sa présence pour que personne n'ait l'idée de se lancer à sa recherche.

Toujours seul, l'homme trouva refuge dans ce qui était autrefois une bibliothèque encombrée mais confortable, se laissant tomber dans un fauteuil vert poussiéreux. Précautionneusement, il tendit sa main gauche devant lui et fit bouger ses doigts plusieurs fois en grimaçant légèrement. Sa peau était encore recouverte du sang séché des deux hommes qu'il avait agressé un peu plus tôt dans la journée, probablement mélangé au sien et des plaies visiblement superficielles recouvraient ses articulations, vestiges de la violence des coups qu'il avait donnés. Assez violents pour que les deux hommes succombent pour de bon. La première piste qu'il trouvait sur les pillards ayant attaqué la caserne en dix-huit jours et il leur avait réglé leur compte en quelques minutes, bien avant de pouvoir obtenir la moindre information sur ce qui était arrivé ce jour-là et surtout sur ce qui était advenu d'Eulalie et Joy.

Dans le silence de la pièce, le soupir las de Logan siffla clairement. Il avait non seulement gâché une bonne piste, mais aussi totalement perdu son sang froid. Et était désormais responsable de deux meurtres de plus. Et même s'il ne craignait plus de finir en prison désormais, cette idée le mettait encore un peu mal à l'aise. Assez pour qu'il sente de la honte à l'idée d'affronter le reste de ses compagnons et amis. Cela dit, depuis qu'ils avaient trouvé refuge ici, c'était à peine si Logan leur faisait l'honneur de sa présence et quand cela arrivait, il se montrait si fermé, bien plus que d'habitude, assez pour que personne n'ose vraiment venir lui remettre les idées en place. Mais si on le voyait couvert de sang des pieds à la tête, quelqu'un finirait bien par se poser des questions et venir lui prendre la tête, non ? Il en était suffisamment convaincu pour ne pas oser aller chercher Katherine, en tout cas, malgré l'aspect inquiétant de l'un de ses doigts et la douleur allant avec. Mais ça n'était pas tellement nécessaire, pas vrai ? Il avait déjà blessé cette main en frappant dans le mur de sa chambre quelques mois plus tôt, en apprenant que Juliet avait quitté la caserne après la nuit qu'ils avaient passé ensemble et cette fois non plus, il n'avait pas demandé d'aide à la chirurgienne, mais tout était rentré dans l'ordre. Alors pourquoi pas cette fois aussi ?

Qu'importe, il réglerait ça tout seul de toute manière. Cessant le mouvement de ses doigts, il se pencha au-dessus de son sac à dos où il fouilla quelques secondes jusqu'à en sortir une bouteille d'eau presque vide. Tant pis, il fallait absolument qu'il se débarrasse de tout ce sang avant que quelqu'un ne le voit. Alors, l'homme ouvrit la bouteille et pencha la bouteille au-dessus de sa main droite, prêt à verser de l'eau dessus. Mais la porte qui s'ouvrit dans son dos le fit sursauter et le liquide s'échappa en même temps qu'il lâchait la bouteille. Eh merde...  
Made by Neon Demon

_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
A strong man is strongest alone. Ever heard that ?

IYF Awards #3:
 
InvitéInvité
Anonymous
Carte d'identité

Animal I Have Become [Katherine] Empty
MessageSujet: Re: Animal I Have Become [Katherine]   Animal I Have Become [Katherine] EmptyDim 23 Oct - 5:32

Dernière édition par Katherine Stark le Mer 9 Nov - 16:40, édité 1 fois
Animal I have become
Elle avait été idiote. Croire que tout pouvait recommencer à la caserne, croire que les corps pourriraient et que ce serait fini bien assez tôt. Pourtant, les derniers morts se relevaient encore et encore, combien de temps faudrait-il pour que cela cesse ?

Lorsque ce n'était pas les choses, c'était les hommes. Roman avait eu raison, cruellement raison et ce depuis le début. Elle ne pouvait pas dire qu'il ne l'avait jamais prévenu, car il n'avait fait que cela depuis le début de l'apocalypse, la mettre en garde. Ces choses, ce n'est que le début, la vraie nature des hommes se révélera. Ces choses ne sont qu'un passage, seuls les plus forts survivront. Et les plus forts se battront comme des lions pour savoir qui était le plus fort d'entre eux. Des lions mâles qui se retrouvent au mauvais endroit, au mauvais moment.

C'était ce qu'il s'était passé, si seulement Katherine avait bien voulu écouter Roman quand il l'avertissait, plutôt qu'essayer de le raisonner et lui dire que non, les choses seraient plus calme avec le temps, ils avaient besoin de se soutenir les uns les autres, de se reconstruire. Et voilà le résultat. La caserne, c'était visiblement trop beau pour eux.

A nouveau, il faudrait se construire. Katherine ne l'avait pas dis au clan, mais elle ne désirait pas retourner à la caserne. Ni aujourd'hui, ni demain, ni jamais. Ce lieu avait été forcé, il le serait forcément à nouveau un jour. Ils s'y étaient crus en sécurité, les murs étaient solides et pourtant. Elle n'aurait plus confiance en la caserne.

Du groupe, elle avait été l'optimiste, celle qui réconfortait, qui apportait un peu de douceur. Elle avait été, pour ainsi dire, la maman du groupe. Ce groupe qui aujourd'hui était disloqué, et dont il fallait retrouver les morceaux, un à un. Malgré tout, elle ne doutait pas de la survie des plus jeunes, elle ne doutait pas de la survie d'Eulalie, un ou plusieurs membre(s) du groupe l'avait forcément prise, il ne pouvait en être autrement. Si elle avait été près d'Eulalie, cela aurait été la première chose qu'elle aurait fait, accouru pour prendre l'enfant, avant même de songer à suivre Roman.

Mais Roman l'avait attrapée et forcée à fuir, Alejandro l'avait forcée à suivre le mouvement. Ils avaient suivis Logan, et les voilà à errer de nouveau. La crainte de ne pas retrouver un toit au départ, puis la crainte que le nouveau toit qu'ils avaient trouvés soit forcé. Cela semblait inévitable désormais. Elle avait beau se dire : si tu perds espoir, tout est foutu. Elle arrivait de moins en moins à garder cet éternel espoir en l'humanité. Les nuits blanches, les journées à courir, cela allait recommencer, elle le sentait. Pourtant c'était grâce à cet espoir qu'elle avait gagné, qu'elle avait retrouvé son frère. A peu de choses prêts. Mais elle avait cru en la survie de son frère, et il était venu à elle.

Mais en dépit de tout cela, elle parlait peu. Elle s'enfonçait sur elle même, laissant les hommes décider. A juger qu'ils décident de quoi que ce soit, ils semblaient plutôt dirigés par leur instincts que par leur esprit.

Ces jours-ci, elle évitait Logan, elle ne pouvait éviter Roman qui la gardait à l'oeil en permanence - nul doute que lui aussi songeait qu'ils pouvaient être à nouveau emmerdés - elle ne pouvait pas non plus éviter Alejandro qui, trop longtemps séparés de sa petite soeur, avait fini par lui coller aux basques pour être sûr qu'ils ne se séparent pas à nouveau, mais elle évitait les moyens de communication. Cette peur pouvait être paralysante. Qu'était devenu Linko, qu'était devenu Cian ? Ils lui avaient appris à se défendre, à se battre. Car sans doute eux aussi avaient songé à la possibilité que des hommes viennent les emmerder. Elle saurait quoi faire si besoin était mais elle leur devait ça. Et où étaient-ils maintenant, ces guerriers ? Elle ne voulait pas croire qu'ils avaient péris, elle n'en était pas encore à ce stade de désespoir, elle ne devait pas en arriver à ce stade. C'était pour cela que Roman ne s'attachait à personne. Cette peur de les perdre, cette peur paralysante et étouffante qui nous empêche de réfléchir et d'agir comme il le faut.

Elle ne voulait pas rester centrée sur elle-même. Elle avait perdu un toit, un lit. Logan avait perdu une fille, une compagne, des amis. Alors qu'elle avait son compagnon, son frère, une de ses amie les plus proches désormais et même son chien. Si elle avait été dans sa situation, elle aurait totalement pété les plombs. Elle soufflait alors, se disant qu'elle devait parler avec Logan, qu'il sache au moins, même si c'était plus qu'évident, qu'il n'était pas seul dans cette affaire. Elle était là, Roman à sa façon était là. Et forcément, Alejandro était là. Alejandro qui était comme sa soeur, optimiste, encore plus même depuis qu'il avait compris que garder espoir et se focaliser sur cela, lui avait permis l'impossible en ces temps de chaos. Et cet optimisme avait tendance à agacer profondément Katherine. Si Alejandro ne se décidait pas à intervenir avec Logan, Katherine y était décidée.

Logan était comme un ours mal-léché, mais il fallait seulement savoir comment s'y prendre. Il n'était pas méchant. Mais dans sa situation, elle n'irait pas à jurer qu'il ne pourrait jamais l'être. Il ne pouvait pas être calme, il ne pouvait pas gardé la tête sur les épaules. Il avait perdu sa fille une fois, alors une seconde ? Elle se mordait la lèvre inférieur, décidée à aller le trouver. Chose qu'elle faisait. Mais que dire ? Elle n'y avait réfléchis qu'une fois face à son ami. Elle entrait dans la pièce, fermait derrière eux.

D'une voix douce, bien qu'hésitante, elle s'adressait à lui.

" Logan ...? "

Elle se mordait la lèvre inférieur et ses mains avaient quelque réflexes nerveux.

" Qu'est-ce que...? "

Elle s'approchait lentement de lui. Elle secouait l'une de ses main pour arrêter ce tic et posait sa main sur l'épaule de Logan. Elle n'était pas fine psychologue, c'était peu de le dire, mais elle essayait au moins de parler au jeune homme.

" Qu'est-ce que tu as fais...? "

Elle regardait ses mains, puis levait le regard vers lui. Elle s'était tant centrée sur elle ces derniers jours qu'elle n'avait pas vu à quel point son ami partait à la dérive. Etait-ce pour cela que ni Roman, ni Alejandro, ni Alex n'avaient tentés quelque chose envers Logan ? Avaient-ils peur des retombées ? Après coup, il était vrai qu'elle n'avait pas envie qu'il voit sa présence comme un affront, mais au vue des circonstances, il était impossible pour Katherine qu'elle laisse Logan seul et se débrouiller, tant physiquement qu'émotionnellement. Même s'il n'y avait rien de plus à dire que : j'ai perdu ma fille, j'essaie de la retrouver.
Papa Ours
Logan CarterPapa Ours
Logan Carter
Carte d'identité
Occupation actuelle : Leader de Fort Hope
Messages : 6839
Points : 6909
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur

Animal I Have Become [Katherine] Empty
MessageSujet: Re: Animal I Have Become [Katherine]   Animal I Have Become [Katherine] EmptyMar 25 Oct - 1:24
Animal I Have Become
Logan & Katherine, 15 Août 2015


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]L'endroit était suffisamment grand pour espérer ne pas se marcher dessus en y vivant à quatre, mais bien sûr, c'était quand il avait le plus envie d'être seul que Logan se retrouvait encerclé. Bon, peut-être pas encerclé, la porte de la bibliothèque venait de s'ouvrir, le prenant assez par surprise pour qu'il lâche sa bouteille qui se renversa sur le tapis à ses pieds, mais au final, il n'y eut qu'une seule personne qui entra dans la pièce. Katherine. Il lui jeta un regard bref, fuyant, avant de s'intéresser à la bouteille sur le sol et de la ramasser, sauvant un peu d'eau.

Personne ne pouvait décemment ignorer ce qui le mettait dans cet état en ce moment. Ils étaient tous touchés par ce qui s'était passé à la caserne, mais pour la plupart des personnes que Logan avait finalement retrouvées, ce n'était pas la même chose. Ça n'avait pas été pareil pour eux de voir les portes de leur abri grandes ouvertes, les preuves des coups de feu tirés, les rôdeurs approcher de toutes parts et s'emparer des lieux désespérément vides. De ne pas avoir été là quand tout ça était arrivé, de n'avoir rien pu faire et de se retrouver obligé d'abandonner tout ça derrière eux pour sauver leurs vies. Un peu d'espoir et de sécurité qui s'envolait, mais il était toujours possible de se reconstruire ailleurs ou de reprendre les lieux comme ils l'envisageaient. Pour Logan, c'était plus que ça. Il avait laissé la caserne sous la garde de Cian, il avait laissé sa fille sous la garde de l'homme et maintenant, ils restaient introuvables. Sa fille, qu'il n'avait cessé de perdre tout au long de sa vie et une fois encore, il ne s'était pas montré capable de la protéger. Alors on lui pardonnait aisément sa mauvaise humeur, c'était compréhensible, peut-être même normal. Mais le reste ?

Il doutait que ses amis le lui reproche vraiment. Parce que malgré tout, ils étaient devenus plus que des inconnus cohabitant pour le bien de tous, de vrais liens s'étaient créés et ils avaient tous subi une perte. Eulalie ne comptait pas autant pour Roman, Alejandro, Alex ou Katherine qu'elle ne comptait pour Logan, mais il savait très bien qu'ils l'aimaient tous à leur manière et que tout le monde comprendrait son acte. Pourtant, il avait honte. Assez pour continuer de fuir le regard de la jeune femme, jusqu'à ce qu'elle s'approche assez pour le toucher, l'obligeant à relever les yeux pour l'affronter en face.

Ce qu'il avait fait ? C'était très simple à expliquer. Quelques mots qui n'auraient plus de véritable conséquence. Que Katherine pourrait certainement encaisser. Elle continuait d'aimer Roman, non ? Et pourtant, il avait commis quelques impairs, lui aussi. Mais pour lui sauver la vie, pas pour passer ses nerfs. La limite entre le bien et le mal pouvait être devenue plus fine, presque inexistante, elle subsistait encore un peu pour Logan et il venait de la franchir.

« J'me suis battu. » lâcha-t-il simplement en détournant encore les yeux. Ce n'était pas un mensonge. Ils avaient lutté tous autant les uns que les autres et ça n'était rien de plus qu'une bagarre jusqu'à ce qu'il prenne le dessus, en tout cas. Mais c'était peut-être un peu léger pour justifier le sang et les blessures dont il était affublé en ce moment et surtout le besoin qu'il avait eu de se battre avec qui que ce soit, alors, il se força à en lâcher un peu plus. « J'suis tombé sur deux types en entrant dans un magasin... » dit-il plus bas. Le pire dans tout ça, c'est qu'il n'avait rien obtenu. Pas un mot, pas la moindre petite information sur ce que ces hommes avaient fait à sa fille, si elle était blessée ou si elle avait pu fuir à temps pour s'en sortir indemne. Il en savait trop peu pour calmer sa colère, c'était peut-être même pire maintenant. Et s'il en parlait à Katherine, elle tenterait de le raisonner, elle aurait raison bien sûr, mais il ne pouvait pas simplement abandonner. « C'est eux qui ont attaqué la caserne. » conclu-t-il finalement, serrant les dents en se remémorant les commentaires écœurant qu'il avait surpris en se planquant derrière un rayon pour les écouter. Il manquait sans doute encore quelques explications pour que toute l'histoire fasse sens, mais elle en savait assez pour lui excuser d'avoir tapé sur quelqu'un, non ?

« Où sont les autres ? » demanda-t-il en relevant le regard vers Katherine. Elle était sans doute la plus facile à aborder de leur petite bande, elle ne se laisserait pas impressionner, sans doute, mais elle serait plus douce que les autres. Et il n'avait vraiment aucune envie de subir une intervention en ce moment, alors ce serait aussi bien si tout le monde se tenait à l'écart encore un petit moment.
Made by Neon Demon

_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
A strong man is strongest alone. Ever heard that ?

IYF Awards #3:
 
InvitéInvité
Anonymous
Carte d'identité

Animal I Have Become [Katherine] Empty
MessageSujet: Re: Animal I Have Become [Katherine]   Animal I Have Become [Katherine] EmptyVen 25 Nov - 17:29
Animal I have become
Si seulement elle s'était moins regardée le nombril.

Ces derniers temps, Katherine ne se concentrait que sur elle, son frère et Roman. Alors que depuis un moment, ils étaient plus que ça, il y avait aussi Logan et Alex avec eux. Logan était un ami, un frère. Alors elle regrettait de ne pas avoir songé à lui avant. Elle s'était juste dit qu'il avait besoin d'espace, et de droit ; il avait tant perdu, contrairement à elle. Elle avait son frère, elle l'avait retrouvé - ou plutôt, il l'avait retrouvée - quand tout semblait perdu, et elle avait son compagnon. Alors que son ami perdait tout, tour à tour. Elle se sentait coupable de ne pas y avoir songé plus tôt et elle se mordait la lèvre inférieur. Derrière la porte, elle entendait Snow gratter pour pouvoir entrer mais elle essayait de ne pas y prêter trop attention.

Ils étaient un groupe et ils devaient rester solide, surtout dans ces moments difficile. Ils devaient rester les uns avec les autres. Quand elle lui demandait ce qu'il avait fait, la réponse était claire et simple : j'me suis battu. Peu étonnant, elle s'en était doutée mais tout de même. En d'autres temps elle lui aurait proposé de soigner ses blessures, hors de question de finir infectés par quelle maladie que ce soit, mais ils n'avaient rien sous la main, tout du moins elle n'avait pas fouillé les lieux pour le savoir et ses kits recomposés étaient restés à la caserne, elle n'avait pas pu les prendre avec elle en fuyant : ça aurait été trop beau.

" Oh... "

Elle baissait de nouveau le regard vers les mains du géant et se mordait à nouveau la lèvre inférieur. Les hommes étaient brutales parfois, elle ne se l'expliquait pas toujours, ce besoin de résoudre tout par la violence. Dans un sens, s'il pouvait se défouler sur d'autres que sur eux, mais dans un autre, elle doutait que ce soit la meilleure manière de se défouler que tabasser des types, quels qu'ils soient. Il expliquait finalement que c'était ceux qui avaient attaqués la caserne, ou du moins, participé à ça. Elle se contentait d'hocher la tête, ne désirant pas savoir comment il avait su ça, même après tout ce temps, elle ne pouvait pas accepter tant de violence sans que ça l'écoeure. C'était inutile, oui, si inutile. Même après ce qu'elle avait vu et vécu. Et Katherine savait qui avait attaqué la caserne, puisqu'elle avait reconnu des hommes. Mais elle n'en disait rien aux autres ; était-ce vraiment important ? Avaient-ils vraiment besoin de savoir ça ? Dans un sens, elle savait où ils se trouvaient, elle savait où était le clan, à moins qu'ils n'aient déménagés. Mais le dire aux autres, elle savait d'avance comment pourrait réagir Logan et ce serait du suicide plus qu'autre chose. Alors elle ne disait rien pour l'instant.

" Ils sont entrain de regarder les lieux, je crois, fouiller, voir si quelque chose pourrait nous être utile, sait-on jamais... Alejandro regarde s'il n'y a pas des planques dans le plancher ou les murs... Je suppose que c'est surtout pour s'occuper l'esprit... "

Et ils en avaient tous besoin plutôt que rester là à ruminer.

" Je sais que... je n'ai aucune idée de ce que tu peux endurer, Logan. Mais s'il te plaît, ne fait pas de conneries. "

Elle ne voulait pas en parler ainsi mais cela sortait tout seul.

" On tient tous beaucoup à toi, alors, s'il te plaît. Prends soin de toi. S'il faut t'aider, on le fera, d'accord ? Tu n'es pas seul. Tu n'es plus seul maintenant, plus depuis que tu nous as sauvé il y a des mois de ça. "

Elle ne voyait pas en quoi ça pourrait aider Logan de lui dire cela mais elle lui disait tout de même, même si c'était très évident, il fallait qu'elle lui dise. Elle ne voulait pas non plus remuer le couteau dans la plaie mais si elle ne lui disait pas maintenant, alors quand ? Elle l'aurait volontiers pris dans ses bras, toujours persuadée qu'un câlin pouvait arranger nombreuses choses. Mais elle préférait tâter le terrain ; ça n'était pas un câlin qui apaiserait Logan, même deux minutes. Et l'aider à porter ce poids, elle aurait aimé, mais comment ? Elle préférait jauger la situation, regarder longuement Logan et essayer d'appréhender ses réactions, avant de tenter quoi que ce soit de concret.
Papa Ours
Logan CarterPapa Ours
Logan Carter
Carte d'identité
Occupation actuelle : Leader de Fort Hope
Messages : 6839
Points : 6909
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur

Animal I Have Become [Katherine] Empty
MessageSujet: Re: Animal I Have Become [Katherine]   Animal I Have Become [Katherine] EmptyLun 28 Nov - 22:48
Animal I Have Become
Logan & Katherine, 15 Août 2015


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]L'avantage avec Katherine, c'est qu'elle ne se formalisait pas trop du caractère taciturne de Logan. L'homme dont elle partageait la vie n'étant pas un grand bavard non plus, elle devait avoir l'habitude, depuis le temps. Et heureusement, parce que le barbu ne se serait certainement pas épanché de lui-même sur ce qui le préoccupait en ce moment. À quoi bon ? Qu'est-ce qu'elle pourrait bien y faire de toute façon ? Au moins, il ne la renvoyait pas d'où elle venait et bien qu'elle ne devait pas spécialement le réaliser, c'était un très grand pas pour lui, une sorte de manière de lui dire qu'il l'acceptait, même si les mots peinaient à traverser ses lèvres.

Et bien sûr, la jeune femme ne trouva rien de plus à répondre qu'un petit « oh » parfaitement approprié. Il essaya, pourtant, d'en rajouter un peu, de donner un semblant de sens à sa violence gratuite, de se justifier peut-être. Obtenir l'absolution de Katherine lui servirait-il vraiment à quelque chose ? Bonne question.Probablement pas, il ne se sentait pas soulagé alors même qu'il venait d'obtenir une certaine forme de vengeance, qu'est-ce qui pourrait bien arranger son cas ? Un bon coup de poing dans la tronche, peut-être. Un choc encore plus violent pour lui remettre les idées en place. Doucement, son regard se posa sur la brune et un sourire discret s'imprima sur ses lèvres quelques secondes. Non, ce ne serait pas elle qui parviendrait à le frapper assez fort pour remettre son cerveau en marche...

Aussi, il tenta de changer de sujet, demandant où se trouvait le reste de leur petite bande. Peut-être qu'ils l'avaient envoyé en éclaireur pour s'assurer qu'il ne frapperait personne avant de venir l'engueuler comme un gosse pris en faute ? Non, ça ne ressemblait pas tellement à leur équipe. Ils réagiraient probablement si Logan commençait à devenir un vrai danger, mais pour l'instant, il se contentait surtout de casser l'ambiance et ça ne changeait pas grand chose. Ils ne nageaient pas dans le bonheur, c'était le cas de le dire.

« S'il y avait quoi que ce soit d'intéressant ici, j'suis à peu près sûr qu'Oliver l'a pris depuis longtemps. » lâcha Logan quand la jeune femme lui eut répondu. Le jeune homme avait eu la bonté d'âme de leur prêter cet endroit pour qu'ils s'y installent en attendant de trouver mieux, mais il y avait fort à parier qu'il n'était pas gentil au point d'en être stupide ou vraiment généreux. Si Maxine n'avait pas insisté pour que son cher et tendre ne laisse pas crever le père de sa fille, ils n'auraient pas eu droit à tant d'égards. Enfin, ça ne coûtait rien de regarder quand même, pas vrai ? Et comme elle le soulignait, tout était bon pour s'occuper un peu l'esprit.

Pendant une seconde, l'homme se demanda s'il pouvait en rester là, garder le silence ou s'il fallait encore qu'il fasse un effort, mais ce fut finalement Katherine qui le prit de court en reprenant la parole. Il baissa les yeux rapidement après que les premiers mots soient sortis. Elle était tellement gentille. Assez pour qu'il se force à relever les yeux vers elle, à répondre quelque chose pour lui montrer qu'il l'entendait, même s'il n'en avait pas l'air.

« Je sais, mais... La seule chose qui m'aiderait à aller mieux, ce serait de retrouver Eulalie. Je... Ça me tue de ne pas savoir où elle est, tu comprends ? » Comme s'il avait besoin de poser la question. Elle pouvait compatir autant qu'elle le voulait, elle ne comprendrait jamais vraiment, pas tant qu'elle n'aurait pas un enfant à son tour. « Mais j'sais même pas par où commencer, c'est tellement... Frustrant. »
Made by Neon Demon

_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
A strong man is strongest alone. Ever heard that ?

IYF Awards #3:
 
Contenu sponsorisé
Carte d'identité

Animal I Have Become [Katherine] Empty
MessageSujet: Re: Animal I Have Become [Katherine]   Animal I Have Become [Katherine] Empty

 Animal I Have Become [Katherine]
In Your Flesh :: Last pub before the end of the world :: Archives :: RPs

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Vous allez poster avec

Outils de modération